Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 10:52

« Au hasard des échanges sur Facebook, la déclaration d'un écologiste qui présente sa religion comme "Terre-Mère". J'ai trouvé cela très beau », transmis par Jean-Claude Barbier, le 17 septembre 2010, au sein du groupe « Croissance spirituelle » (lien). Paru dans la Correspondance unitarienne du mois de février 2012, n° 112.


crosseJe n'adhère a aucune religion en particulier, et si j'ai écrit Terre-Mère, c'est en toute simplicité mais non sans sincérité : je prône et agis avec le plus grand respect pour les éléments de la nature. Ayant grandi en pleine ville et y ayant vécu pratiquement toute ma vie (comme tout le monde), j'ai décidé d'écouter plutôt ma conscience et changer de cap !


Je ne connais pas grand chose concrètement à l'écologie mais j'y vais de tout ce que je peux faire dans mon quotidien. J'étudie de façon autonome sur le sujet et je m'intéresse aussi beaucoup au développement personnel et à la spiritualité. Seulement pour moi, contrairement, à ce que j'ai pu rencontrer dans mon entourage, la spiritualité se doit de se ramener vers du concret. Ce que je veux dire est que j'inclus dans ma démarche tous les éléments de notre existence, comme les instincts, l'Ego, etc. Je pense que chaque partie de nous peut nous servir à grandir SI en harmonie avec un tout et SI vécu avec conscience. Nous ne pouvons pas, à mon avis, faire une démarche personnelle remplie de bonnes réflexions et de bonnes intentions sans considérer notre environnement...


Et puis que dire autre de plus vrai que simplement ce sujet et sa réalité m'interpellent. La faune et la flore m'ont toujours très attiré même lorsque j'étais tout petit et que je vivais dans le béton.


Alors, je ne suis pas un Amérindien avec toutes leurs belles connaissances sur les thèmes d'animaux, etc., (peut-être dans une autre vie) mais je vis en fonction du respect de Terre-Mère et je m'engage de plus en plus de façon réelle et concrète dans ma vie de tous les jours... tout simplement.


P.S. : je ne sais pas quelle est ma mascotte mais j'ai rencontré plusieurs fois, en méditation profonde, le loup et la libellule.

 

Jean-Claude Barbier : « Ce que vous dites concernant les diverses formes de spiritualité est tout à fait pertinent. Les spiritualités de type gnostique : gnose chrétienne comme celle de l'Evangile de Thomas (déjà un peu avec l'Evangile de Jean), les Roses-Croix, les dualismes des bogomiles puis des cathares, etc., sont des appels à l'élévation de l'âme par un processus de séparation d'avec les pesanteurs corporelles et matérielles. Tandis que les spiritualités de type "païennes", procédant par osmose voire fusion avec la Nature, prennent l'être entier et le laissent sur terre.

Repost 0
Published by présenté par Jean-Claude Barbier - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:28
livre--Marie-Claire-Weber-Lefeuvre.gifMarike (Rambouillet, France)  – "Comment faire de votre enfant un « bon délinquant » : les douze conseils de la police de Houston", article n° 357 de son blog, Le blog de Marike, chrétienne protestante, unitarienne.

01 - Dès l'enfance donnez-lui tout ce qu'il désire. Il grandira ainsi en pensant que le monde entier lui doit tout.
02 - S'il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.
03 - Ne lui donnez aucune formation spirituelle. Quand il aura l'âge de la majorité, "il choisira lui-même".
04 - Ne lui dites jamais : "c'est mal" : il pourrait faire un complexe de culpabilité, et plus tard, lorsqu'il sera arrêté pour vol d'autos, il sera persuadé que c'est la société qui le persécute.
05 - Ramassez ce qu'il laisse traîner. Ainsi il sera sûr que ce sont toujours les autres qui sont responsables.
06 - Laissez-lui tout lire. Stérilisez sa vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d'ordures.
07 - disputez-vous toujours devant lui. quand votre ménage craquera, il ne sera pas choqué.
08 - Donnez-lui tout l'argent qu'il réclame. Qu'il n'ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu'il ait les mêmes difficultés que vous.
09 - Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon il sera "frustré".
10 - prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent, à ce pauvre petit.
11- Quand il sera un vaurien, proclamez vite que vous n'avez jamais pu rien en faire.
12 - Préparez-vous une vie de douleur. Vous l'aurez.

Mercan-Dede.jpgYohann (Bordeaux, France) – En contre point et dans un tout autre style, Yohann nous propose un texte de Khalil Gibran : le "Prophète" nous dit :

Larbredevie" Et une femme tenant un nouveau-né contre son sein dit : Parle nous des enfants.

Et il répondit : Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de la Vie qui soupire après elle-même. Ils passent par vous mais ne viennent pas de vous. Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.

Vous pouvez leur donner votre amour mais pas vos pensées. Car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez abriter leurs corps mais non leurs âmes. Car leurs âmes habitent la demeure de demain que vous ne pouvez visiter même en rêve. Vous pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais ne tentez pas de les rendre semblables à vous. Car la vie ne va pas à reculons ni ne s'attarde dans le passé.

Vous êtes les arcs par lesquels sont lancés vos enfants, telles des flèches vivantes. L'Archer vise sa cible sur le chemin de l'infini et vous courbe de toute Sa puissance pour que ses flèches partent vite et loin. Et laissez la main de l'Archer vous ployer pour votre plus grande joie. Car de même qu'Il aime la rapidité de la flèche, Il aime la subtilité de l'arc"

l'illustration, "L'arbre de la vie", est tirée du blog de Yohann Amal : Spiritualités unitariennes, plurielles et universelles (lien)

C'était un écho d’un débat au sein du forum des « Unitariens francophones » (lien)

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 09:41

Religion

Une religion dogmatique / est un squelette poreux / sans reste de chair / ni articulation. Il s’en faut de peu / pour qu’elle ne tombe / en poussière.

Une religion sans doctrine / n’est qu’une masse / invertébrée. / C’est un mollusque ; / elle s’imagine / avoir des ailes / alors qu’elle ne peut / que ramper.

Une religion mythologique, / c’est du théâtre, / de la matière poétique / pour manuel scolaire, / de l’humaine comédie / pour dieux imaginaires.

Une religion trop sentimentale, / c’est un festival / de sermons romantiques, / de feux d’artifice / en guise d’enfer, / de brises parfumées / pour paradis artificiels.

Portrait d’Erasme par Albrecht Dürer, gravure au burin en 1526, 25 x 19 cm, Musée départemental Dobrée, à Nantes ;
lien 

La saine croyance / possède / un corps sain / une âme saine, / une mentalité saine / si ce n’est l’esprit saint, / le tout cohérent, / les yeux au ciel, / les pieds sur terre, / précis dans ses mouvements, / capable de s’adapter, / de se développer, / de se défendre, / de se faire comprendre.

par Raymond Bath (Montignies-sur-Sambre, Belgique), recueil intitulé " Une foi(s) pour toute(s) ... " (un point de vue philosophique, prose et poésies didactiques ", dédicacé " en hommage reconnaissant à deux héros de la pensée Didier Erasme et Michel Servet ", 49 p., auto-publié en mars 2009.

Ce poème " Religion " a été dédié à Micheline Convert et André Letowski *
* ndlr. tous deux militants d’associations membres de la Fédération des réseaux des Parvis, mouvance catholique réformatrice et libérale

Repost 0
Published by Raymond Bath - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 15:10

L’Archange en langes,
Trouve le monde étrange.
Des Hommes s’entretuent,
Sans aucune retenue.
Au lieu de profiter des joies de l’Amour,
Ils le transmutent en haine,
Détruisent des valeurs certaines.

L’Archange en chemise de jour,
En réfère au Grand Architecte.
Ce dernier avisé détecte,
Quelques insalubres constructions,
En voie de démolition.
La Tour de Babel s’écroule,
Voilà l’Enfant perdu dans la foule.

"Le premier sceau de l'Apocalypse" dans Paysages bibliques, par Guylaine Legentil, lien

Dieu de son repos éternel, / Ecoute les nouvelles. /
Furieux du journal, / Il constitue le Tribunal, / Décrète le jour du Jugement.
Les Juges suprêmes convoquent les ouvriers, intiment, / Procèdent à leur équitable et méritée rétribution.

Les sept sceaux rompus proclament la raison.


Fabrice Béguin (Paris), poème envoyé à la Correspondance unitarienne le 26 mars 09

Repost 0
Published by Fabrice Béguin - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 07:45

Ne réprimandez pas un vieil homme sévèrement,
mais encouragez-le comme s’il était votre père.
Avec les jeunes gens, comportez-vous comme des frères,
avec les femmes âgées comme des mères, et les plus jeunes comme des sœurs,
et toujours dans le plus grand respect et la dignité.
Soyez attentifs aux veuves dans le besoin et apportez-leur l'aide nécessaire.
Si nous agissons ainsi nous vivrons avec un coeur pur.
Soyons à l’écoute les uns des autres.
Accueillons, selon nos croyances UU,
ceux qui nous aiment et qui sont près de nous.
Que la Grâce soit avec vous.

Cette prière a été proposée par Alice Magara de l’Unitarian Universalist Church of Kenya dans le cadre du programme " Global Chalice Lighting " de l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU), intitulé que nous pourrions traduire en français par " dans le monde entier, allumons la flamme de notre calice "

Alice est l’épouse du révérend Patrick Magara dont l’Eglise est localisée en pays Kisii, au Sud-Ouest du Kenya. Pour une présentation de sa région, voir les Actualités unitariennes à la rubrique " en Afrique "
http://actua.unitariennes.over-blog.com/categorie-1231174.html

le révérend Patrick Magara lors de la rencontre internationale de l'ICUU à Oberwesel, en novembre 2007. Photo Jean-Claude Barbier.

Le texte était rédigé en anglais ; il a été traduit en français par Nathalie Brunet, Lucie-Marie Castonguay-Bower et Jo-Anne Elder-Gomes, pour le compte du Conseil unitarien du Canada (CUC)

Repost 0
Published by Alice Magara - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 07:27

Le 14 septembre 2003, dans le jardin attenant à l’Eglise unitarienne de Montréal et appelé " Jardin phénix ", un Amérindien francophone de Montréal est venu planter un pin blanc selon le rituel de sa coutume. Pour lui et ses compatriotes, le pin blanc est un " arbre de la paix " que l’on plante à l’occasion de rencontre entre groupes ou de résolution de conflits. Cet acte symbolique et rituel a été fait dans le cadre du programme d’éducation religieuse de l’Eglise concernant les enfants.



Une plaque commémorative relate l’événement : " Le pin blanc, que les Premières nations vénèrent à titre d’arbre de la paix, est le don vivant de la part des enfants du programme d’éducation religieuse pour notre Jardin phénix. Qu’à l’ombre fraîche de ses branches, notre jardin s’imprègne de sérénité et qu’ainsi s’élève nos esprits. L’Eglise unitarienne de Montréal, le 14 septembre 2003 ".

A l’occasion de notre venue au Canada, du 16 au 25 mai, à l’invitation du Conseil unitarien du Canada (CUC), Hannelore Poncelet nous a fait visiter ce jardin qui se veut un Eden sur terre où l’homme vit en harmonie avec la Nature, où les plus pauvres trouvent de la nourriture, où les enfants apprennent à grandir en respectant l’environnement.

Cette note ouvre une nouvelle rubrique intitulée " la sagesse des Anciens ", qui veut attirer notre attention sur le vécu et les valeurs des premières civilisations et cultures, à commencer avec les Amérindiens du Canada et de Louisiane, les Inuits du Canada, les Pygmées du bassin du Congo, et les populations autochtones d'Afrique noire avec lesquels nos communautés unitariennes sont en relation.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la sagesse des Anciens
commenter cet article

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche