Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 13:42

gerbe-musicale-vue-sur-miettesdetheo.jpgHol hit ott szeretet,

Hol szeretet ott béke,

Hol béke ott áldás,

Hol áldás ott Isten

Hol Isten ott szükség nincsen.

 

Where there is Faith there is Love.

Where there is Love there is Peace.

Where there is Peace there is Blessing

Where there is Blessing there is God

Where there is God there is no Need.

 

Là où il y a la foi il y a  l'amour.
Là où il y a l'amour, il y a la paix.
Là où il y a la paix, il y a bénédiction
Là où il y a bénédiction, il y a Dieu
Là où il y a Dieu, il n'y a nul besoin.

   

prière hongroise pour le bénédicité avant le repas ou à d'autres occasions (Hungarian Home Blessing), proposée par l'Eglise unitarienne de Hongrie (lien). 

 

Repost 0
Published by Eglise unitarienne de Hongrie - dans la méditation du mois
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 07:48

1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien, pour ceux qui ne se réfèrent pas à cette tradition, une simple bougie, et que sa lumière brille

2 – louons Dieu et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.
Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux. Je rend grâce à Dieu pour toutes les fleurs qui nous accompagnent chez nous, autour de nos maisons, le long de nos rues. Elles nous offrent, en échange d'un peu d'eau, leurs couleurs vives et chatoyantes, leur spontanéité. Parfois, elles nous surprennent le matin lorsqu'elles fleurissent soudainement. Certaines nous parfument, toutes nous apportent leur verdure et leur jaillissement de feuilles et de bourgeons, chacune à leur manière. Je rends grâce à Dieu en particulier pour ces fleurs que j'ai mises sur le palier de mon appartement avec l'accord de notre voisine et qui m'accueillent chaque fois que je sors ou rentre chez moi. En plus, je les ai héritées de ma mère, décédée depuis et qui avait, comme on dit, les mains vertes ! Elles sont pour moi, ces fleurs, chargées d'émotion.


2013-01-01_fleurs_du_palier_P1012270.JPG2013-01-01_fleurs_du_palier_P1012273.JPG


giacomo tessaro portrait 2011Giacomo Tessaro - chrétien unitarien italien, Piémont - Après avoir vécu avec beaucoup d'intensité l'Avent, je commence avec excitation une nouvelle année, que je souhaite pleine d'amitié, de joie et de travail pour le Royaume. Merci Dieu pour cette magnifique vie.


3 – partageons avec nos Frères et Sœurs ce qui est important à nos yeux, à nos cœurs, ce qui est essentiel à notre intelligence des choses et à notre conscience, que ce soit un texte ou autre chose, et trouvons les mots ou les gestes pour le dire aux autres 

bruno_cadez_portrait_2-copie-1.JPGBruno Cadez - chrétien unitarien, Lille - Je me sens très proche en ce moment des personnes qui se mobilisent en Inde contre le viol et le meurtre de cette jeune fille. Je me sens très proche des personnes qui, à travers le monde refusent les violences faites aux femmes, et en premier lieu des femmes qui en souffrent. Que l'Esprit d'amour auquel je crois encourage ces mobilisations et transforment les coeurs pour faire en sorte que tous les archaïsmes de toutes les cultures et de toutes les religions, et qui asservissent les femmes, disparaissent au plus vite.

femme_avec_fleur_face_aux_soldats.JPGBruno nous offre ses meilleurs voeux 2013, avec cette image militante et pacifiste, accompagnée d'une belle citation de Goethe : « Quoi que tu rêves d'entreprendre, commences-le. L'audace donne du génie, du pouvoir, de la magie. ». Je vous souhaite l'audace d'oser tout ce dont vous rêvez pour vous et pour le monde en 2013.


giacomo tessaro portrait 2011Giacomo Tessaro - Se réjouir avec respect de la Nature est le signe d'une spiritualité mûre, et il le sera de plus en plus dans le future. Plantes et animaux ne sont pas des objets à exploiter mais des compagnons de voyage sur notre bateau bleu (comme le dit si bien un hymne UU américan). C'est la dernière frontière de la théologie et du sentiment religieux. 

4 – partageons aussi nos souffrances et nos peines, nos deuils et nos chagrins.

5 – partageons nos gestes de fraternité et nos rites de communion qui ont valeur universelle.

6 – partageons aussi nos autres gestes de solidarité et de fraternité.

7 – encourageons nous mutuellement pour aller vers les autres, « proches », « prochains » ou « lointains »

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 14:13

B1 – la naissance du sentiment religieux dans les temps préhistoriques (donc avant l'usage d'une écriture et les traditions orales relatées par les premiers occupants connus).

B1.1 - La découverte de tombes où certains défunts ont été enterrés avec leurs effets personnels (comme pour une survie ?) ; nous pouvons y voir le début d’un culte des ancêtres qui restent protecteurs de leur lignage

B1.2 - Les peintures rupestres qui montrent des scènes de chasse. Celles-ci anticipaient-elles la chasse d’animaux sauvages en procédant à des rituels où l’on tue magiquement l’animal avec l’acceptation de son esprit ? Le chamanisme, où le chaman entre en transe et se met en relation mystique avec les esprits de la nature, correspondrait à cette attitude.

B2 – l’origine des divinisations


B2.1 - (suite au module B1.1) Le culte des ancêtres (en Afrique noire, en Chine avec le confucianisme, etc.) avec les rites funéraires appropriés.
B2.2 - (suite au module B1.2) L'affirmation d'une dimension sacrée de la nature : les esprits qui la peuplent, la divinisation des forces naturelles, les cultes à Mystère avec des rites initiatiques (Isis, Cybèle, Mithra, etc.), les grands sanctuaires de l’Antiquité (la déesse mère Artémis à Ephèse, le dieu Apollon desservi à Delphe par les pythies, le néo-paganisme et le retour à une complicité avec la Nature, le panthéisme (le divin immergé dans la Nature) ou le panenthéisme (le Dieu créateur à la fois distinct mais aussi tout entier présent dans sa Création). Voir la rubrique "La sagesse des anciens" sur le site de l'EUfr (lien).

 

B2.21avec les Pygmées. Le programme d’aide aux Pygmées de l’Eglise unitarienne francophone en partenariat avec les unitariens du Congo-Kinshasa (lien).
B2.22avec les Amérindiens. La plantation d'un "arbre de la paix" dans l'enclos de l’Eglise unitarienne de Montréal (lien). Et dossier de Richard Brodesky sur les indiens Navajo de l'Arizona sur le site du CUUF (" l'Eglise unitarienne universaliste de Tucson ", lien).
B2.23 – dossier « Histoire et symboles de la fête de Noël » sur le site de l’Eglise unitarienne francophone (lien).

 

B2.3 - Les divinités protectrices d’un territoire qui se révèlent aux autochtones ou aux premiers occupants.
B2.4 - La divinisation des héros considérés comme des surhommes (Bouddha, Jésus, Ali, etc.)
B2.5 - La divinisation des chefs d’Etat dans le but d’unir les peuples qui cohabitent au sein d’un empire (Egypte, Rome, etc.). Version moderne avec le culte de personnalité des leaders politiques (Mussolini, Adolf Hitler, Joseph Staline, Mao Tsé Toung, Fidèle Castro, etc.).

B3 – les religions


B3.1 - La différence entre magie, sorcellerie, croyances et d’autre part la religion (laquelle organise nos relations avec Dieu ou les dieux et impose un ordre moral et social).
B3.2 - Le polythéisme avec un Dieu créateur, mais remonté au « Ciel » et n’intervenant plus, et les divinités utilitaires avec lesquelles nous pouvons avoir commerce (elles peuvent répondre à nos prières).

 

B3.21 – dossier sur le Vodoun dans les Etudes unitariennes (lien).

 

B3.3 - La monolâtrie avec un seul dieu protecteur (Aton = le Dieu soleil pour le pharaon réformateur que fut Akhénaton ; les Israéliens qui ont capté à leur profit le dieu créateur des Ougarit, « El » ou encore "Yahvé" empruntés aux Madianistes (voir les études de Thomas Römer, lien) ; l’existence des autres dieux n’est pas niée – même si le dieu qui est choisi est considéré comme plus fort que les autres divinités ! (voir les 10 plaies d’Egypte et l'affrontement supposé avec Pharaon, ses magiciens et ses dieux).

Dans le Livre de Jonas, les matelots du navire pris en tempête sont invités à prier chacun son dieu, et – finalement – Dieu (celui des Israéliens) va pardonner les fautes des gens de Ninive après que ceux-ci se soient repentis, texte probablement du VIème siècle avant J.-C., à la fin de l’époque perse ou au début de l’ époque hellénistique (en 331, par la victoire d’Arbèles, Alexandre-le-Grand met fin à l’Empire perse).

Selon les textes messianiques, à la fin des temps, les Nations « converties » vont reconnaître le Dieu d’Israël et se joindre à lui sur le mont Sion (cela reste la conviction des messianiques juifs et chrétiens d’aujourd’hui qui apportent leur soutien inconditionnel à l’Etat d’Israël).
B3.4 - Le monothéisme : l’existence d’un seul dieu (écrit alors Dieu), les autres dieux n’étant, selon l’expression biblique, que « des idoles faites de main d’homme ».
B3.5 - La religion civique. Le rôle du théisme aux Etats-Unis qui unit tous les citoyens en laissant chacun pratiquer la religion partriculière de son choix. La religion pour la vertu citoyenne avec Jean-Jacques Rousseau (lien), et Voltaire.

B4 – la critique des théologies devenues obsolètes

 

B4.1 - La critique de la rétribution terrestre dans le Livre de Job (IVème siècle avant Jésus-Christ)
B4.2 - La critique de la rétribution céleste. D’où vient la promesse d’un paradis ? Le zoroastrisme et le Jugement dernier à la Fin des Temps (lien). Le relèvement des morts dans la vallée de Betsaïda chez les Juifs contemporains de Jésus ; les débats sur la résurrection entre Jésus et les sadducéens. La résurrection de Lazare. La résurrection de Jésus comme événement eschatologique marquant la Fin des temps. L'existence d’une âme séparée du corps (concept grec) et pouvant aller au Ciel dès le décès. Existe-t-il un « au-delà » ? Dieu est-il dans les cieux ?
B4.3 - La critique du théisme comme étant une représentation anthropomorphique de Dieu. Le problème du Mal : pourquoi Dieu n’intervient-il pas ? Chez l’évêque épiscopalien américain John Shelby Spong (lien) ; voir ses textes sur le site de Protestants en ville (lien). L’a-théisme.

B4.4 - passage d'une théologie religieuse fondée sur une Révélation (théologies juive, chrétienne, musulmane, etc.) à une théologie générale centrée sur un Dieu universel comme par exemple le protestant allemand Paul Tillich (1886-1965) réfugiés aux Etats-Unis à cause du nazisme et dont les écrits viennent d'être traduits en français ; concurrence ancienne de la philosophie qui, elle, veut partir des universaux ; enfin émergence des connaissances scientifiques qui rendent caduques les spéculations métaphysiques.

L'unitarisme réconcilie la religion chrétienne et les sciences et apparaît compatible avec les Lumières. En cela Michel Servet est réellement un précurseur : théologien mais aussi philosophe humaniste, chercheur en alchimie, géographie - celle du grec Ptolémée -, et médecine - la petite circulation du sang - , ouvert  a la comparaison entre les religions (il a lu le coran). Voltaire dira beauoup de bien des sociniens. En Angleterre, le physicien Isaac Newton (1642-1727), le chimiste Joseph Priestley (1733-1804) et la famille du naturaliste Charles Darwin (1809-1882) sont unitariens. Aux Etats-Unis, le physicien Benjamin Franklin (1706-1790), et les fondateurs de l'Indépendance américaine (Thomas Jefferson 1743-1826, etc.) sont des sympathisants.

B5 - les propositions théologiques modernes


B5.1L’athéisme spirituel (croyants et incroyants se divisent sur ce que ni les uns ni les autres ne connaissent). La position agnostique refuse de se prononcer sur la question de l’existence de Dieu. Déjà la tradition hébraïque évoquait le Dieu inaccessible et inconnu, IHVH, dont on ne doit même pas prononcer le Nom. Jean l'évangéliste, dans un texte mystique, nous dit que c'est seulement grâce à Jésus que nous pouvons connaître Dieu " Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui nous l'a fait connaître " (Jn 1,18).
B5.2 - Le Process (en faveur dans les milieux protestants libéraux) : Dieu agit non pas sur nous, de l’extérieur (à la suite de B4.3) mais à travers nous, à travers sa Création, mais non directement (il est avec nous, mais il n’est plus providentiel). Réciproquement, il serait influencé par nos actions ... En France, les protestants libéraux André Gounelle et Raphaël Picon sont les promoteurs de cette théologie.
B5. 3 - Le bing-bang à l’origine de l’univers : l’avenir de l’univers entre expansion et rétrécissement selon un jeu d’élastique (à suivre attentivement les progrès de l’astronomie…).
 

B5.31 - un Dieu créateur ou une Energie primordiale ?
B5.32 - L’évolution christique de l’espèce humaine selon Teilhard de Chardin entre l’Alpha et l’Omega
B5.33 - Le Dessein intelligent (à ne pas confondre avec le créationnisme) (lien).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (II) - programmes
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 10:40

E1 - Chaque communauté unitarienne s’organise à sa façon et doit donc faire des choix d’organisation interne :
E 1.1 - « Comment organiser une communauté unitarienne ? » publié le 13 décembre 2012 sur le site de l’Eglise unitarienne francophone en trois pages, (1) - types d'organisation ecclésiale ( lien), 

(2) – lieux de formation ( lien) (3) la répartition de rôles et fonctions (président en exercice, ministre du culte, fondateur ou président d’honneur, conseiller externe, membre du conseil de l’EUfr) ( lien)

E2 – Elle doit aussi s’accorder sur ses orientations religieuses, son style, sa façon de se relier aux autres au sein de la mouvance unitarienne contemporaine :

 

E 2.1au niveau mondial les unitariens de toute sensibilité se retrouvent au sein d’un réseau fondée en 1995, l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU). Chaque pays est invité à mettre sur pied une coordination nationale afin de représenter toutes les communautés existantes ; et c'est elle qui est reconnue d'abord comme groupe émergent, puis membre provisoire (durant 3 ans), et enfin membre entier.  L'ICUU organise des rencontres tous les 2 ans. Les Actualités unitariennes ont une rubrique « Unitarisme (ICUU) » qui est consacrée aux activités de ce réseau (lien). Le site de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), qui a été agréée en avril 2006 comme groupe émergent et représentante de la France, a elle aussi une rubrique « ICUU (International) » (lien). Depuis mars 2008, le Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF) (lien) est l'instance de coordination nationale pour la France ; elle a ainsi pris le relais de l'AFCU.
Le préambule de la constitution de l’ICUU a été traduit en français et publié le 18 octobre 2007 sur le site de l’AFCU (lien).

 

E 2.2connaître le vocabulaire confessionnel et religieux pour savoir se présenter, expliquer ses choix, afficher son identité. Le site de l’AFCU a une rubrique « Le vocabulaire religieux » (lien) qui peut aider en cela. Pour en facilité la consultation, un récapitulatif des articles contenus dans cette rubrique (soit 50 articles à ce jour) en a été fait le 13 décembre 2012 (lien).


E3 – Chaque communauté se personnalise par ses emblèmes (blason, bannière, calice), l'architecture et la décoration de ses lieux de culte, etc.


E3.1la signification du calice des unitariens : voir la rubrique du site de l’AFCU qui lui est consacré (lien) et son historique en 1941 « Ce qui se passait à Lisbonne en janvier 1941 », publié le 17 mai 2007 dans cette rubrique (lien).


E3.2les unitariens du monde entier présentent une riche iconographie (à voir sur le site de l’AFCU) : « Blasons, calices et autres emblèmes des unitariens » (1) – Europe, publié le 8 novembre 2012 (lien) ; (2) – autres continents, publié le 2 décembre 2008 (lien).

 

E3.3 - une architecture résolument moderne : par exemple aux Etats-Unis et au Canada, les unitariens font appel à de grands architectes pour construire des complexes culturels.


E3.4géographie de l’unitarisme : nous avons présentée le 22 octobre 2008, sur le site de l’AFCU, une carte du monde avec les pays où se trouvent des unitariens (cette carte est à actualiser). Elle donne une idée de l’internationalisation actuelle de notre foi, bien au-delà des pays hungarophones et anglophones (lien). Cette carte a été reproduite sur le site de l'ICUU.
Dans les Actualités unitariennes (lien), vous trouverez le suivi des activités unitariennes par zone géographique : Europe francophone, Europe non francophone, dont Transylvanie et Hongrie, Italie, UUFP Paris (Unitarian Universalist Fellowship of Paris), Afrique dont Kenya, Asie, Etats-Unis, etc.

E4 – les engagements temporels ?


E4.1 - Une méthode pour savoir comment et jusu'où agir « L'engagement temporel avec Voir-Juger-Agir » (adapté de la méthode en vigueur dans les mouvements d’Action catholique), publié le 7 décembre 2012 sur le site de l’Eglise unitarienne francophone (lien).


E4.2Les engagements politico-sociaux pris par les Actualités unitariennes dans ses rubriques « Halte au génocide » (au Darfour, Tibet, Laos avec les Hmongs, etc.), la dénonciation des dérives sectaires, la promotion de la non-violence notamment en Palestine, le développement de la culture Internet pour une meilleur communication entre les hommes. Mais aussi sur les questions d’évolution des mœurs : la défense des animaux (préservation des espèces menacés de disparition, critique des méthodes d’abattage rituel pour les viandes casher et hallal, conditions d’expérimentation dans les laboratoires scientifiques, la continuité entre les hommes et les animaux et leur complicité), la lutte contre l’homophobie et l’accompagnement spirituel des couples, le droit à l’euthanasie (suicide assisté mais avec accompagnement familial et avis médical), la condamnation des mutilations sexuelles dont la circoncision des garçons pour motif religieux. Egalement, la lutte contre les mouvements islamistes (opposition au port du voile à l'école publique - et à tout signe ostentatoire - et du voile intégral dans les espaces publics ; ni islamophobie mais aussi ni islamophilie).


E4.3Dans la grande tradition du prophétisme d’Israël et du mouvement de Jésus, savoir donner la parole aux prophètes qui dérangent, le droit aux coups de gueule et aux saintes colères « à contre courant, la page des prophètes » (lien).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (II) - programmes
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 02:06

Programme du séminaire de formation organisé par l’Eglise unitarienne francophone (EUfr) en appui à l’Association unitarienne francophone africaine (AUFA), à Bujumbura (église unitarienne, quartier Musaga à Kanyosha), du 24 au 30 décembre 2012

Horaire journalier (sauf indication contraire) :
08h 30 – 9 h     accueil des participants, avec thé ou café
09 h                 début du séminaire
13 h                  repas
16 h                  rituel
17 h                  fin du séminaire
jusqu’à 18 h       prolongations sur place pour ceux qui veulent

Lundi 24 décembre programme B - le sentiment religieux ; nos représentations de Dieu et/ou de la dimension spirituelle de la Vie. Rituel proposé : la célébration libre
Mardi 25 – 10h 30 culte pour le jour de Noël. Programme E – organisation de la communauté. Rituel : le lavement des pieds
Mercredi 26 – programme C – Jésus et la naissance du christianisme. Rituel : le partage du pain et du vin au nom de Jésus
Jeudi 27 – programme B – comment lire la Bible ? la lecture historico-critique de la Bible. Rituel : imaginer un travail avec des autochtones, en relation avec la nature et en connivence avec une fête coutumière.
Vendredi 28 – programme D – histoire de l’unitarisme, la Réforme protestante anti-trinitaire du XVIème siècle, l’évolution de l’unitarisme américain vers l’unitarisme-universalisme. Rituel : l’allumage du calice des unitariens.
Samedi 29 – de 11 heures à 15 h (avec repas à 13 h). programme E - œcuménisme, relations inter-religieuses et inter-convictionnelles, l’ICUU, les communautés unitariennes en Afrique noire.  Rituel : la cérémonie des fleurs (chacun apporte seulement UNE fleur ou UN rameau de plante ou d’arbre et nous ferons un bouquet collectif) .
Dimanche 30 – bilan du séminaire. 10h 30 - culte

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 12:16

1 - Les participants sont invités à consulter les rubriques des sites unitariens que nous gérons et à y trouver les articles qui leurs sont conseillés et à en découvrir d’autres.

2 - Ils peuvent à cette occasion nous faire des remarques soit formelles (fautes d’orthographes, liens non actifs, photos qui ne sortent pas, etc.), soit de fonds pour améliorer et enrichir ces articles.

3 - Les unitariens français gèrent des sites institutionnels : ceux de l’Eglise unitarienne francophone (EUfr, lien), de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU, lien), du Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF, lien) et des Amitiés islamo-unitariennes (AUI, hébergé sur le site des Etudes unitariennes). Le site de l’AFCU héberge les sites des communautés africaines francophones : Burundi, Congo Brazzaville, Congo Kinshasa, Togo, Rwanda.

4 - Le réseau de la Correspondance unitarienne, gère des sites indépendants : Actualités unitariennes, La Besace des unitariens, et Etudes unitariennes. Leur référence Internet se terminent tous en .com)
5 - Tous nos sites sont sur la plate-forme d’Over-blog, la plus fréquentée en France. Ils sont bien captés par les moteurs de recherche et il suffit d’entrer leur titre en mot clef pour les obtenir.
6 - L’ensemble de nos sites reçoivent en moyenne autour de 400 visiteurs par jour (avec un maximum de 475 en mars 2012), lesquels lisent, également en moyenne journalière autour de 800 articles (882 pour le mois cité).
7 - Par mesure pratique, vous pouvez mettre ces sites dans vos « favoris » afin de les retrouver plus facilement.
8 - Nous vous invitons aussi à vous inscrire aux « newsletter » (colonne latérale à « m’avertir des nouveautés ») afin de recevoir un message dans votre boîte électronique chaque fois qu’un nouvel article est publié.
9 - Tous nos articles sont rédigés avec soin, d’une façon lisible pour tous, avec des illustrations en rapport avec le contenu du texte et mis en page avec une taille suffisante pour être agréable à voir. En dehors des articles de pure information, ils sont inédits et représentent un réel travail ; ils sont d’ailleurs, dans ce cas, signés par leur auteur. - Cette qualité éditoriale, dont s’honore l’unitarisme français, se situe dans la lignée d’Albert Blanchard-Gaillard (maître d’œuvre de l’unitarisme français depuis 1986, avec l’appui du naturaliste et protestant libéral Théodore Monod, fondateur de l’Association unitarienne française en 1987, devenu « francophone » en 1992, puis de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens AFCU en 1997, et actuel président d’honneur de cette dernière association), Roger Sauter (théologien laïc suisse, membre de l’Association unitarienne francophone AUF, mort en 2007) et Pierre Bailleux (pasteur de l’Eglise protestante unie belge EPUB, éditeur du site Profils de libertés ; mort en 2008). Jean-Claude Barbier assume présentement la relève de cette tradition unitarienne française particulièrement soucieuse d’information, de recherche historique et d’une réflexion sur les orientations actuelles de notre foi.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 11:20

Eglise unitarienne francophone (EUfr, lien).

A - Les institutions de l’Eglise

le Conseil (lien). C'est lui qui décide des orientations de l'Eglise et de son organisation.
la chaire du pasteur (lien). La révérende Maria Pap, ministre du culte de l’Eglise unitarienne de Transylvanie en est l’actuelle titulaire

B–Caractéristiques et orientations

présentation de l'Eglise (lien). Une Eglise linguistique fonctionnant directement sur la Toile "on line".
les piliers de l'Eglise (lien).
questions-réponses (lien).
croyants-non croyants (lien).
Dieu chez les unitariens-universalistes (lien).
la sagesse des Anciens (lien).
l'unitarisme français / French Unitarianism (lien).
le manifeste de 1869 pour une Eglise libérale (lien) : par Ferdinand Buisson et ses amis à Neuchâtel en Suisse

C - Les activités pour le culte

la chorale (lien).
un espace de prière et de méditation (lien).
nos faire-part (lien).
la méditation du mois (lien) : reproduction et traduction en français des « prières mensuelles » envoyées chaque mois par l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) dans le cadre de son programme « chalice ligthing »
notre culte mensuel (lien) : le premier dimanche de chaque mois. Chaque participant est invité à envoyer un message après avoir fait culte chez lui ou dans une communauté. Chacun s’exprime selon sa propre foi dans un conteste d’interfaith et de célébration libre. Le prochain culte est indiqué en haut de la colonne latérale.
cérémonies et rituels (lien).
histoire et symboles de la fête de Noël (lien).

D – les activités de formation :

D1 - la bibliothèque de l'EUfr (lien).
D2 -le séminaire de formation de l’EUfr :
Sem. de formation (I) – organisation (lien).
Sem. (II) – programmes (lien).
Sem. (III) – modules (lien).

E– Les engagements sociaux

demandes d'entraide (lien).
l'accompagnement des personnes en fin de vie (lien).
le travail de deuil (lien).
aide aux populations Pygmées (lien).

F– Relations extérieures

la Francophonie (lien).
l'Appel francophone d'Ottawa (lien), en mai 2008 dans le cadre de la rencontre nationale du Canadian Unitarian Council / Conseil unitarien canadien (CUC)
Canada francophone (lien).
la Transylvanie en vélo par EV6 (lien).
Eglise presbytérienne évangélique libre (EPEL) (lien).
English translation (lien).
adresses unitariennes (lien).
signez notre Livre d'or ! (lien).

G – autres rubriques

la boutique de l'EUfr (lien).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 08:32

Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU, lien).

 

A – présentation et activités
 

AFCU (présentation), lien. dont les statuts (lien).
AFCU (activités), lien.
les semaines unitariennes de Nantes (lien), en août 2007-2009.
nos cartes de vœux (lien)

 

B –relations institutionnelles

CUUF (France), lien. Le Conseil des unitariens et universalistes français mis sur pied en mars 2008 par l’AFCU afin de représenter la France auprès de l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU). Le CUUF a son propre site : Unitariens français (lien)
PARVIS (France), lien. L’AFCU est membre de la Fédération des réseaux des Parvis (mouvance catholique contestataire et réformatrice) depuis avril 2007
ELPN (Europe), lien. L’European Liberal Protestant Network formé en juillet 1998 au sein de l’International Association for Religious Freedom (IARF) / Association internationale pour la liberté religieuse.
RFUU, lien. Le Rassemblement francophone unitarien universaliste, basé à Montréal et avec lequel l’AFCU a établi un accord de coopération en juillet 2006. N’est plus en activité.
http://afcu.over-blog.org/categorie-10162764.html
ICUU (international), lien. L’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU), lequel a reconnu l’AFCU comme groupe émergent en mai 2006. Voir dans les Actualités unitariennes la rubrique consacrée à l’ICUU (lien)

C – hébergement des sites des communautés chrétiennes unitariennes d’Afrique noire francophone

ACUB (Burundi), lien. Assemblée chrétienne unitarienne du Burundi
ACUC (Congo Brazzaville),  lien. Assemblée chrétienne unitarienne du Congo (Brazzaville)
Lisanga (Congo RDC),  lien. Lisanga ya bandimi na Nzambe. En langue lingala : Lisanga (Assemblée) ya (des) bandimi (chrétiens) na (un, ou seul ou unique) nzambe (Dieu).
ACUT (Togo),  lien. Association chrétienne unitarienne du Togo
Congrégation unitarienne du Rwanda,  lien.
 

 

Voir aussi dans les Actualités unitariennes, la rubrique « U. en Afrique » ( lien) et « U au Kenya » (lien)

D - autres relations extérieures :

l'Eglise unitarienne de Transylvanie (lien). Voir aussi la rubrique « U. en Transylvanie et Hongrie» dans les Actualités unitariennes (lien).
l'Appel francophone d'Ottawa. Le dossier a été transféré sur le site de l’Eglise unitarienne francophone (lien).
Khasi Unitarian (Inde), lien. Dans la partie orientale de l’Inde, une communauté d’environ 10 000 fidèles.
l'Eglise hussite, lien. Une résurgence au XXème siècle du mouvement hussite du XVème siècle
autres relations extérieures de l'AFCU, lien.

 

E - orientations

le manifeste d'Avignon, lien. Publié en août 2007 et signé par des communautés chrétiennes unitariennes de plusieurs pays.
nos chants et prières, nos credo personnels (lien). Voir aussi la rubrique « un espace de prière et de méditation » (lien) sur le site de l’Eglise unitarienne francophone.
accompagnement spirituel des couples (lien) – qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels (LGBT).

 

F– traditions unitariennes :

la médaille des Frères polonais, lien. Elle date du début du XVIIème siècle.
la cérémonie des fleurs, lien. Elle fut instituée en 1925 par le révérend tchèque Norbert Capek. Voir sur le site du CUUF, le dossier sur la Société religieuse des unitariens tchèques (lien).
le calice des unitariens, lien. Un logo dessiné en 1942 et adopté comme emblème par la plupart des congrégations unitariennes du monde entier. Voir dans la rubrique consacrée à l’ICUU, les emblèmes (« blasons, calices et autres emblèmes ») des unitariens en Europe (lien) et dans le reste du monde (lien).


G – divers :

le vocabulaire religieux (lien). De nombreuses définitions dont un récapitulatif (lien).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 08:15

« Unitariens français », site du Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF, lien). Ndlr – Tous les liens ne sont pas encore activés ; se rendre alors directement sur le site

A – Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF) :

CUUF présentation (lien).
CUUF info (lien).
adresses et liens des membres (lien).

B – Informations données par les membres :

par les chrétiens unitariens de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), lien.
par les unitariens-universalistes de l’AUU, lien. L’Association unitarienne universaliste francophone a été fondée en octobre 2009, mais sans lendemain
par le réseau de la Correspondance unitarienne (lien).
par le forum des unitariens francophones (lien).

C – Dossiers du CUUF

C1 - des récapitulatifs (lien) sur le pasteur Roger Parmentier, l’unitarisme en Italie, les vaudois (Italie et Provence en France), l’aventure numérique des unitariens français, l’unitarisme-universalisme « au terme d’un christianisme d’ouverture », nos relations avec l’Eglise unitarienne de Transylvanie, les poèmes d’inspiration unitarienne de Jean-Claude Barbier, les articles de Michel Théron à propos d’une approche non dogmatique du religieux, le pasteur suisse Rittmeyer, Michel Servet (1511-1553) sur les sites francophones, Norbert Capek (1870-1942) en français, le colloque international à Saluzzo (mai 2010) sur Giorgio Biandrata, etc.
C2 - des reportages (lien) sur Roger Parmentier, l’Alaska et l’Eglise unitarienne la plus septentrionale, l’opéra « Le Procès de Michel Servet », les royaumes de la Région des lacs en Afrique de l'Est, etc.
C3 – des présentations d’Eglises :
l’Eglise unitarienne francophone (EUfr) (lien)
l’Eglise unitarienne-universaliste de Tucson (lien)
la Société religieuse des unitariens tchèques (lien)

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 08:00

Amitiés islamo-unitariennes (AIU) (lien), site hébergé par les Etudes unitariennes


Amitiés islamo-unitariennes (lien). Manifeste fondateur et articles
mosquées et architecture musulmane (lien). En France et en Europe
auteurs de l’islam (lien). Auteurs à connaître
la main de Fatima (lien).
le pèlerinage du Vieux-Marché (lien). En Bretagne, à l'initiatiove de l'islamologue Louis Massignon

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Sem. (III) - modules
commenter cet article

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche