Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 07:15

Elle nous est proposée par Jaume de Marcos, fondateur de la Sociedad Unitaria Universalista de España (SUUE) et membre de la communauté UU de Barcelone :
 


en espagnol

Encendemos este cáliz en memoria de Miguel Servet, que murió en octubre hace más de 450 años,defendiendo su derecho a pensar y creer de manera independiente.

El dijo: "Ojalá todos pudieran hablar libremente en nuestras iglesias", y así reconocemos en la libreexpresión del pensamiento y la diversidad de opiniones la base de nuestra fe liberal.

en catalan

Encenem aquest calze en memòria de'n Miquel Servet, que va morir a l'octubre fa més de 450 anys, defensant el seu dret de pensar i creure de manera independent.

Ell va dir: "Tant de bò que totspuguessin parlar lliurement en les nostres esglésies", i així reconeixem en la lliure expressió del pensament i en la diversitat d'opinions la base de la nostra fe liberal.

en occitan (traduit par Georges d'Humières)

Alucam aqueste calici en memòria de Miquèl Servet, mòrt un mes d'octòbre, fa mai de 460 ans, en defendent lo drèit de pensar e de creire d'un biais independent. A dit: " Vòli que tot lo mond siá autorizat de parlar liurament dins nòstras glèisas", e es atal que nos reconeissèm dins la liura expression de la pensada e la diversitat dels vejaires del fondament de nòstra fiseltat.

 en anglais

We light this chalice in remembrance of our forebear Michael Servetus, who died in the month of October, more than 460 years ago, defending his right to think and believe independently.

He said: "I wish that everybody was freely allowed to speak in our churches", and so we recognize in the free expression of thought and the diversity of opinions the basis of our liberal faith.


servet_a_dit.jpg

 

en allemand (traduit par Freya Bednarski-Stelling)

Wir entzünden diesen Flammenkelch in Erinnerung an unseren Vorfahren Michael Sevetus, der im Oktober vor über 460 Jahren starb, weil er sein Recht unabhängig zu denken und zu glauben verteidigte. Er sagte: ' Ich wünsche, dass es jedem gestattet ist, frei in unseren Kirchen zu sprechen.'   Wir erkennen in der Möglichkeit, offen Gedanken zu äußern und in der Vielfalt der Meinungen die Grundlage unseres freiheitlichen Glaubens.

en français (traduit par Jean-Claude Barbier) 

Nous allumons ce calice en mémoire de Michel Servet, décédé un mois d'octobre, il y a de cela plus de 460 ans, en défendant son droit de penser et de croire de façon indépendante. Il a dit : «Je veux que tout le monde soit autorisé à parler librement dans nos églises", et c’est ainsi que nous reconnaissons dans la libre expression de la pensée et la diversité des opinions la base de notre foi libérale.

en italien (traduit par Paola Ferrari)

Accendiamo questo calice in memoria del nostro antenato Michele Serveto, che morì nel mese di Ottobre, pù di 460 anni fa, difendendo il proprio diritto di pensare e credere in modo indipendente.

Egli disse: Vorrei ce a tutti fosse permesso di parlare liberamente nelle nostre chiese.". Per questo noi riconosciamo nella libera espressione del pensiero e nella diversità di opinioni, la base della fede liberale.

Repost 0
Published by Jaume de Marcos - dans la méditation du mois
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 09:01

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site ( lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant :


1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - Ecoutons "Circle within a circle" par Kate West, avec ce refrain lancinant: « We are a circle ». C'est un peu, voire même beaucoup, du New-Age ! Mais voyons son côté universel fait de récupération de pratiques largement partagées dans diverses cultures ; ici une récapitulation des religions qui ont proposé le cercle comme espace de méditation, de sanctuaire, de fraternisation. Il serait erroné de parler de syncrétisme dans ce cas, car les images s’ajoutent dans leur diversité, sans discours dogmatique, ... laissant chacun libre d’entrer dans le cercle.

 


4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.
Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 19:16

Cette méditation nous est proposée par Anke Schmielau, membre de la Deutsche Unitarier Religionsgemeinschaft (DUR).

 

bougie_allumee.jpgen allemand

Spruch zum Weitergeben einer brennenden Kerze :

Das Licht und das Lächeln

weisen den Weg

vom Einsamen zum Gemeinsamen.

 

en anglais

Passing on a burning candle :

A light and a smile

lead the path

from loneliness to togetherness.

 

en français  (traduit par Lucie-Marie Castonguay-Bower) 

Passons la flamme allumée :

Une lumière et un sourire

Tracent la voie

De l’isolement à la réunion et au travail fait ensemble.

 

en espagnol (traduit par Jaume de Marcos)
Pasando una vela encendida :
Una luz y una sonrisa
encabezan la senda
de la soledad a la solidaridad.

 

en italien (traduit par Paola Ferrari)

Una luce e un sorriso

ci guidano lungo la strada

che dalla solitudine porta all'essere insieme.

Repost 0
Published by International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) - dans la méditation du mois
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 08:36

Notre Eglise organise un culte mensuel "online", ouvert à tous quelque soit sa religion ou spiritualité, le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site (lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant :
1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !

Lisons la méditation des unitariens et universalistes pour ce mois d'août, qui nous est proposée par Jaume de Marcos, fondateur de la Sociedad Unitaria Universalista de España (SUUE), lien.
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.

giacomo tessaro portrait 2012Giacomo Tessaro - chrétien vaudois du Piémont italien - Entre juin et juillet, j'ai été au centre oecuménique "Agape", dans l'une des vallées vaudoises du Piémont. J'ai travaillé en cuisine et au nettoyage, avec des jeunes de diverses couches sociales. Bien que je sois habitué à vivre en solitaire, cette expérience de vie et de travail à côté de jeunes a été pour moi très bénéfique et m'a profondément touché.

J'ai pu aussi faire la connaissance de la communauté vaudoise du petit village de Prali et découvrir la nature ici très sauvage de cette partie des Alpes.

Tout n'a pas été toujours facile, mais cette expérience, je l'emmènerai dans mon coeur pour toute ma vie ... et ce n'est pas fini car j'ai l'intention d'y revenir bientôt !
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.
dominique decottigniesDominique Decottignies - un ami sur Facebook - Je partage avec vous cette méditation guidée du Frère Phap Khi de la Sangha du Gard, selon les règles du bouddhisme du moine vietnamien Thich Nhat Hanh, publiée sur le blog « sangha du vent » (lien).

Méditation pour la Paix. En inspirant, je me vois comme une fleur fraîche et belle. En expirant, j’accueille en moi la fraîcheur et la beauté. Moi-même comme une fleur / fraîcheur et beauté en moi. En inspirant, je vois mes pensées comme des fleurs. En expirant, j’offre au monde des pensées fraîches et belles. Pensées fleuries / pensées fraîches et belles pour le monde. En inspirant, je vois mes paroles comme des fleurs. En expirant, j’offre au monde de paroles fraîches et belles. Paroles fleuries / paroles fraîches et belles pour le monde En inspirant, je vois mes actes comme des fleurs. En expirant, j’offre au monde des actes pleins de fraîcheur et de beauté au monde. Actes fleuris / actes frais et beaux pour le monde.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier - chrétien unitarien, Bordeaux - En ces temps où les guerres font rage surtout en Afrique et au Moyen-Orient (lien), je vous propose de regarder comme une icône cette belle illustration (parue dans Le Monde des Religions) qui nous invite à mettre nos religions et nos spiritualités au service de la paix.religions_et_paix.jpg

4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.


Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 08:25

Elle nous est proposée par Jaume de Marcos au nom de la Sociedad Unitaria Universalista de España (SUUE).
en anglais
Lighting this chalice, we invoke the presence of Love in our hearts, to share it today among us and then spread it to the world. Therefore, let nobody feel a stranger in this circle and may all feel welcome.

Espagne--suue.gif
en français (traduite par Jean-Claude Barbier)
En allumant ce calice, nous invoquons la présence de l'amour en nos cœurs, afin de le partager aujourd'hui parmi nous et qu’il se répande dans le monde. En conséquent, ne laissez personne se sentir étranger dans ce cercle et que chacun s’y sente bienvenu.
en espagnol
Al encender este cáliz, invocamos la presencia del Amor en nuestros corazones para compartirlo hoy entre nosotros y propagarlo después al mundo. Así pues, que nadie se sienta extraño en este círculo y que todos sean bienvenidos.
en catalan
En encendre aquest calze, invoquem la presència de l'Amor als nostres cors per comparti-lo avui entre nosaltres i propagar-lo després al món. Així doncs, que ningú se senti estrany en aquest cercle i que tots hi siguin benvinguts.

en allemand (traduite par Freya Bednarski-Stellingpar

Durch das Entzünden dieser Kerze rufen wir die Liebe in unseren Herzen an, um sie heute unter uns zu teilen und sie dann in die Welt zu tragen. Mögen sich daher alle in unserem Kreis willkommen und niemand fremd fühlen.
en italien (traduite par Paola Ferrari)

Accendendo questo calice, invochiamo la presenza dell' Amore nei nostri cuori, per condividerlo oggi tra noi e per diffonderlo poi nel mondo. Perciò, che nessuno si senta estraneo in questo cerchio e che tutti possano sentirsi benvenuti.

Repost 0
Published by Jaume de Marcos - dans la méditation du mois
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 03:26

Lorsque les hommes manquent de sagesse et d’équité envers autrui
Qu’ils veulent dominer leurs voisins et s’approprier leurs biens,
Qu’ils manquent de visions d’avenir suffisamment généreuses,
Alors ils s’affrontent et l’engrenage de la guerre
devient inévitable, inexorable, implacable, meurtrière.

La Mort s’avance avec sa faux sur les champs de bataille
Coupant les corps des uns et des autres, sans distinction ;
Laissant derrière elle des tas de ruines
et semant des graines de haine pour les générations futures.

 

ensor james la mort"La mort poursuivant le troupeau des humains" (1896), tableau du peintre belge James Ensor (1860-1949) . Présenté par Ulysse92 dans le forum  "Jardin d'esprit" ( lien).

 

On pille et on viole ; on enlève et on torture ;
On enrôle les enfants et on leur apprend à tuer ;
On détruit des maisons, des écoles, des hôpitaux,
Des lieux de mémoire, des lieux de culture, des lieux de culte ;
On raie de la carte du monde des civilisations entières.

Chacun s’y met afin de mieux servir sa religion, son dieu, sa région ou sa patrie ;
Chacun s’y met avec sa vérité au détriment des autres,
Avec son tribalisme ou son nationalisme,
Croyant protéger les siens ou encore les libérer de l’oppression,
Voler au secours de sa communauté, servir ses intérêts légitimes.

Alors, par le jeu des alliances politiques,
Par la vente des armes, par l’appât de gains
La Mort quitte triomphante les champs de bataille
Et entame un tour du monde à coup de manifestations,
De slogans anti-, de vindictes populaires, de pogroms,
Mobilisant les militants pour ou contre,
Les jetant les uns contre les autres
Mettant d’autres pays à feu et à sang,
Exportant ainsi la mort et le malheur.

Très vite, les voix isolées des Justes et des pacifistes
Ne sont plus que de vaines espérances.
Les diplomates voyagent en tout sens,
S’agitent et se rencontrent, font des déclarations,
Demandent le cesser le feu immédiat, le respect des vies humaines,
Mais les problèmes se sont accumulés depuis si longtemps
Qu’ils en sont devenus inextricables.

Les plus forts se font encore plus brutaux
Et poussent leurs avantages tels des joueurs d’échecs,
Car, dans les deux camps qui s’affrontent, les va-t-en guerre,
Ceux à qui la guerre profite, n’entendent point cesser leurs gains.
En désespoir de cause, les gens élèvent leurs lamentations vers leur dieu,
Ou accusent Dieu de ne rien faire, de laisser faire, de fermer les yeux sur les crimes.
Ils pleurent leurs morts et crient vengeance, préparant ainsi d’autres guerres futures.

Jean-Claude Barbier, le 28 juillet 2014

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 08:31

On peut voir Dieu comme la polarité d'immanence et de transcendance qui englobe le monde matériel de l'univers : une énergie spirituelle qui le complète et qui le porte ; énergie, entité spirituelle sous-jacente à l'univers, et le transcendant en une noosphère, dont la matière de l'univers n'est que l'écume d'un océan d'énergie infini, mais écume informationnelle et sensible, pouvant se réaliser en "n" dimensions.
Cette polarité met l'homme en tension, et permet de réordonner en permanence notre ontologie de notre compréhension de la réalité.
Nous avons tous un prisme de la perception de la réalité qui nous est propre et singulier, différent en partie de celui d'autrui, dont nous partageons une sémiologie et sémiotique en partie communes, nous permettant de communiquer les uns avec les autres.
La partie qui nous est singulière est le produit de l'interaction entre l'évolution de notre être biologique et l'évolution de notre milieu socioculturel, dans lequel nous expérimentons notre être au monde.
Nos diffėrences sont une richesse, car tous nos prismes de la réalité permettent de mieux saisir celle-ci par des angles différents, si on recoupe nos informations et sensibilités. Ca permet de faire moins d'erreurs face aux événements à venir, aux épreuves à surmonter, par une meilleure compréhension du réel et des moyens de l'appréhender, afin de trouver des solutions pour nous adapter au mieux à celui-ci, dans un contexte qui par définition évolue et se modifie en permanence.
La polarité d'immanence et de transcendance que nous apporte Dieu, nous oblige à considérer que, si nous sommes tous des créatures de Dieu, nous sommes tous à égalité devant Dieu, et nous devons donc avoir du respect pour la vie humaine et pour la vie en général.
Ceci nous oblige à ne pas rester insensible face à la détresse des autres, et leur apporter secours si besoin est.

 

Conscience-quantique.jpg

illustration (artistique) de ce que certains appellent la "conscience quantique", laquelle mettrait l'homme en relation avec tout l'univers.

 

Pourquoi croire en Dieu ?
Parce que cela procure une immense joie sur le plan esthétique. Cela organise notre perception du monde d'une manière plus belle qu'en étant juste matérialiste - matérialisme dont on ressort souvent désabusé si on se limite à ce plan.
Croire en Dieu nous confère également une meilleure capacité à faire évoluer les systèmes dans lesquels nous vivons, en les transcendant. Du moins si on n'est pas inféodé à un code religieux rigide ; mais mûs par notre propre compréhension singulière de Dieu, que nous pouvons échanger avec autrui dans une pensée spirituelle toujours plus vivante et renouvelée, plus approfondie et créatrice, grâce à l'interprétation et à la transmission.

Dieu, comme polarité d'immanence et de transcendance qui nous traverse et nous enrichit... si on prend le temps de l'écouter et de le ressentir, en ouvrant notre sensibilité à lui. Ce qui nous permet d'apprécier encore plus la vie, et d'aimer plus intensément et profondément qu'en étant juste matérialiste.

 

Mis en message le 15 juillet 2014 au sein du groupe "Unitariens francophones" sur Facebook ( lien) par Daniel, lequel se dit proche de l'unitarisme-universalisme. Voici la présentation par lui-même de son parcours : 

"Je suis de culture d'origine catholique, mais je me suis intéressé aux sagesses orientales. J'ai vécu un an en Chine comme professeur d'université dans la seconde université de Chine, y enseignant la linguistique-informatique aux aspirants chercheurs et doctorants (notamment "La sémantique des mondes possibles" de Richard Montague), ainsi que le français langue étrangère et la civilisation française de bac+1 à bac+4, dans l'une des capitales historiques du taoïsme (Wuhan), J'ai été initié au bouddhisme par Mogchok Rinpoche de Marseille, un moine tibétain disciple du Dalaï Lama, et j'ai eu des voisins indiens qui m'ont un peu expliqué l'hindouisme,  J'ai également beaucoup apprécié la lecture de Savitri, de Sri Aurobindo (à lire en anglais), dans laquelle je me replonge souvent, une très grande poésie lumineuse, et en même temps manuel de yoga et mythologie indienne. Je m'intéresse vraiment aux universaux de toutes les religions, soufisme compris. Ceci explique cela pour la composition du texte que j'ai écrit. J'y ai écrit ma conception de Dieu.

 J'ai une formation en intelligence artificielle et sciences du langage. Je suis actuellement ingénieur en intelligence artificielle et traitement automatique du langage naturel. J'ai également fait des études de Lettres modernes."

 

Précisions apportées par l'auteur le 19 juillet 2014
La noosphère n'est pas Dieu ; mais elle est le produit de l'immanence et de la transcendance de Dieu sur l'univers, qui devient conscience, par des êtres conscients qui le peuplent. Dieu n'est pas un océan infini d'énergie. Ca, c'est physique. Dieu est un océan infini d'énergie spirituelle, qui est une forme particulière d'énergie, différente de l'énergie physique au sens d'Einstein, même si on peut imaginer des relations de communication entre ces deux formes d'énergie. C'est pourquoi, il faut rajouter l'adjectif "spirituelle". L'univers est une création de Dieu. Mais ce n'est pas Dieu. Ce n'est que l'une de ses facettes. Il s'agit du rapport d'une partie au tout.

C'est une vision qui se rapproche du bouddhisme et du soufisme iranien, tout en étant chrétienne. D'ailleurs dans ce cadre, pour ceux qui désirent croire en Jésus comme Dieu incarné sur Terre, la porte ne leur est pas fermée, car cela reste possible. Que Dieu s'incarne dans l'univers qu'il a créé. J'aime les possibles qui excluent le moins de monde possible. Dans un tel cadre, le saint esprit chrétien peut-être vu comme la dialectique entre l'individu et Dieu.


Daniel est aussi très concerné par le conflit israélo-palestinien et la défense de la liberté d'expression (en cela il soutient l'humoriste franco-camerounais Dieudonné). Il intervient sur Médiapart sous le pseudonyme de "Duduche" et sur Facebook sous le nom de "Daniel Jésus Combiendit".

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 07:32

Elle nous est proposée par Beth Bullmer, membre de l'Unitarian Universalist Association of Congregations (Etats-Unis)  

 

colombe_de_picasso.jpgen anglais           

Life is an art, it requires practice to achieve greatness, but greatness is always waiting, ready to be attained.

May the light of this chalice remind us of the possibility for everyone to achieve truth and goodness in our lives, if we only seek it.

 

la colombe de Pablo Picasso (dessin pour affiche, 1949).

 

en français (traduite par Jean-Claude Barbier)

 La vie est un art ; il faut de la pratique pour atteindre la grandeur, mais la grandeur est toujours en attente, prête à être atteinte.
Que la lumière de ce calice nous rappelle la possibilité pour tous d'atteindre la vérité et la bonté dans nos vies, si nous la cherchons vraiment.

 

en allemand (traduite par Freya Bednarski-Stelling)      

Leben ist eine Kunst, sie erfordert Übung, um Größe zu erlangen. Größe wartet stets darauf, erreicht zu werden.

Möge das Licht in diesem Leuchter uns an die Möglichkeit eines jeden erinnern, zu Wahrheit und Güte in unserem Leben zu gelangen, wenn wir uns darum bemühen. 

 

en espagnol (traduite par Jaume de Marcos)

La vida es un arte que requiere práctica para conseguir la grandeza, pero la grandeza siempre está a la espera, lista para ser alcanzada.

Que la luz de este cáliz nos recuerde la posibilidad que tenemos todos de llegar a la verdad y la bondad en nuestras vidas si aspiramos a ellas.

 

en italien (traduite par Paola Ferrari)

La vita è un'arte :  occorre fare pratica per raggiungere la grandezza, ma la grandezza è sempre in attesa, pronta ad essere raggiunta. 

Che la luce di questo calice ci ricordi la possibilità per noi tutti di raggiungere verità e bontà nelle nostre vite, se solo lo cerchiamo.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 08:07

Paroisse St Curé d'Ars (lien), préparation du culte du dimanche 6 juillet 2014. Il s'agit d'une paroisse catholique de l'agglomération bruxelloise, animée par le prêtre Henri Solé (lien), qui pratique une liturgie libre avec l'autorisation de sa hiérarchie.


Lecture : Matthieu 11, 25-30, "En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : "Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, Père, c'est ainsi que tu as disposé dans ta bienveillance [...]"

 

tombeau--suaire-de-Turin-et-Nasa.jpg« Libres avec Jésus » - Ta personne, ta vie et tes paroles d'aujourd'hui, Seigneur Jésus, éveillent en nous de puissants sentiments de gratitude, de courage et d'émerveillement. Tu nous fais découvrir, grâce à la bonté de notre Dieu, que nous pouvons vivre, être heureux et grandir en faisant confiance, en pardonnant, en mettant en œuvre ton évangile. Nous n'avons pas besoin de jouer aux jeux des puissants, des malins et des forts. Il nous suffit d'être bons et de nous aimer les uns les autres pour devenir tes disciples à toi qui es doux et humble de cœur et trouver le repos. Pour tout ce que Jésus a éveillé en nous de joie de vivre, nous te bénissons.

 

Dans un pays et à une époque où règnent la dictature et la peur des occupants, celle des possédants, où ont cours l'esclavage, l'intolérance et la torture, Jésus proclame la valeur des faibles et des petites gens, des enfants et des femmes. Au nom du Père, Seigneur du ciel et de la terre, il proclame même que c'est à eux que, dans sa bonté, le Père a révélé et confié le royaume des cieux. Bien entendu la coalition des puissants va lui régler son compte. Torturé et mis à mort, il annonce l'inaliénable liberté et la réussite, dès ici bas, des idéaux de justice, et de paix.

 

Tous - Il signifie cette victoire de la vie sur la mort, de la bonté sur le mal, en acceptant de faire don de sa mort et de sa vie . Rompant le pain, il se donne : « Prenez et mangez. Mon corps est nourriture pour la vie éternelle. ». « Buvez à cette coupe. Il s'agit de mon sang versé pour votre avenir et votre pardon mutuel. Faites de même. »


Anamnèse - Et l'Esprit de Dieu l'a ressuscité d'entre les morts... Renouvelle en nous, Père, le don de l'Esprit de Jésus. Que nous soyons sa présence en ces temps qui sont les nôtres ! Notre communauté est souvent confrontée à la maladie et à la mort, que l'Esprit nous guide sur ce chemin vers la plénitude de la vie ! Notre époque porte de grands projets de rassemblements pour bannir la guerre, que ton Esprit nous aide à trouver les compromis nécessaires afin de vivre ensemble par delà les clivages, des langues, des systèmes philosophiques et religieux. Que ton Esprit nous éclaire pour suivre aujourd'hui les chemins de Jésus.

 

Tous - Par Lui, avec Lui et en Lui, à toi Père tout aimant, toute joie, toute bonté et toute paix

 

AMEN

Repost 0
Published by Henri Solé - dans notre culte mensuel
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 08:30

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site ( lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant

1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !

allumons notre calice en lisant la médition qui nous est proposée par Beth Bullmer, membre de l'Unitarian Universalist Association of Congregations (UUA, Etats-Unis) (lien).
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

richard brodesky portraitRichard Brodesky, unitarien-universaliste de Tucson en Arizona (Etats-Unis) - Une chanson magnifique (May The Love We're Sharing, chantée par le groupe Moving Breath et publiée dans l'album "She Changes") dont voici les paroles :

May the love we're sharing / Spread its wings and fly, / Across the earth, and bring new joy. / To every soul who is alive. Que l’amour qu’on partage / Ouvre ses ailes et vole / Autour du monde et apporte une nouvelle joie / A chaque âme vivante. May the blessings of your grace, / My love shine on everyone. / And may we all see the light, / Within, within, within. Que par les bénédictions de ta grâce, /Mon amour illumine chacun / Et fait que nous voyons tous la lumière / à l'intérieur, à l'intérieur, à l'intérieur.

4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.
Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche