Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 14:41

calice_a_l_oiseau.jpgSomewhere in Berkeley and in Boston and in Bujumbura,
someone lights a chalice, and its light shines on freedom;
Somewhere in Kansas City and in Kolozsvar and in Kampala,
Someone lights a chalice, and its light illumines truth;
Somewhere in Tierra del Fuego, and in Tulsa,

and in Honolulu and in Havana, 

and in Nashvilleand in Nantucket and in Nairobi,
Someone lights a chalice, and love is made visible.
Today, we light this chalice and hold in memory,
the many chalices whose steady flames hold us.


proposée par Rosemary Bray McNatt,

de l'Unitarian Universalist Association of Congrégations (UUA,  lien)
 

Quelque part à Berkeley et à Boston et à Bujumbura,
Quelqu’un allume un calice, et cette flamme veille sur la liberté ;
Quelque part à Kansas City et à Kolozsvar et à Kampala,
Quelqu'un allume un calice, et sa lumière illumine la vérité ;
Quelque part dans Tierra del Fuego, et à Tulsa,

et à Honolulu et à La Havane, et à Nashville et à Nantucket et à Nairobi,
Quelqu'un allume un calice, et l'amour devient visible.
Aujourd'hui, nous allumons ce calice et conservons en mémoire,
les nombreux calices dont les flammes constantes nous tiennent debout.
 

traduit en français par Jean-Claude Barbier

Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU,  lien)

Repost 0
Published by Rosemary Btay McNatt - dans la méditation du mois
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 16:06

1 – louons Dieu et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; disons le mystère de la Vie ; faisons action de grâce

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - Chantons l’espérance chrétienne selon laquelle, grâce à Dieu, chaque homme peut changer de vie et devenir meilleur, avec Amazing Grace (To amaze = étonner, frapper de stupeur, confondre. Amazing = stupéfiant) : "La Grâce qui stupéfie". Voir l'article concernant ce cantique dans l'encyclopédie Wikipedia d'où nous avons tirer les informations suivantes.

Les paroles ont été écrites par le prêtre anglican John Newton, probablement en 1760 ou 1761, et publiées par J. Newton et William Cowper en 1779, dans la collection des Olney Hymns. John Newton (1725–1807) était le capitaine d'un navire négrier. Le 10 mai 1748, sur le chemin du retour, au cours d'une tempête, il connaît une « grande délivrance ». Dans son journal il écrit que le bateau risquait de couler. Après avoir survécu à cette tempête, il devient prêtre anglican et renonce au trafic d'esclaves, au point de devenir militant de la cause abolitionniste.


La mélodie de cette chanson ne fut pas composée par J. Newton. Les paroles ont d'abord été chantées sur de nombreuses autres mélodies avant d'être définitivement accolées à la mélodie qui est celle d'un vieil air irlandais ou écossais. Il a été également chanté en tant que negro-spiritual, notamment par le groupe zoulou Ladysmith Black Mambazo qui le chante, pour partie en anglais, pour partie en langue zouloue. Il existe sur YouTube, une très belle version chantée par le Soweto Gospel Choir (voir ci-dessous, après les paroles). Et puis aussi de nombreuses voix célèbres : Elvis Presley, Nana Mouskouri, Joan Baez, Hayley Westenra, etc. C’est la version celtique, chantée par le groupe Woman Celtic, que nous proposons d'abord ici.

 

 1 - Grâce étonnante, doux murmure, / Qui sauva le misérable que j'étais ; / J'étais perdu mais je suis retrouvé, / J'étais aveugle, maintenant je vois. 2 - C'est la grâce qui m'a enseigné la crainte, / Et la grâce a soulagé mes craintes. / Combien précieuse cette grâce m'est apparue / À l'heure où pour la première fois j'ai cru. 3 - À travers les dangers, les filets, les pièges / Je suis enfin arrivé. / C'est la grâce qui m'a protégé jusqu'ici, / Et la grâce me mènera à bon port. 4 - Le Seigneur m'a fait une promesse, / Sa parole affermit mon espoir ; / Il sera mon bouclier et mon partage, / Tant que durera ma vie. 5 - Oui, quand cette chair et ce cœur auront péri / Et que la vie mortelle aura cessé, / Je posséderai, dans l'au-delà, / Une vie de joie et de paix. 6 - La Terre fondra bientôt comme de la neige, / Le Soleil cessera de briller, / Mais Dieu, qui m'a appelé ici-bas, / Sera toujours avec moi.

 

Aux six couplets écrits par Newton, s'ajouta dans la tradition orale afro-américaine un septième couplet qui appartenait à l'origine à une chanson intitulée « Jerusalem, My Happy Home » et publiée en 1790 :

7 - Quand nous serons là depuis dix mille ans, / Brillant d'un éclat semblable au soleil, / Nous n'aurons pas moins de jours pour louer Dieu, / Que lorsque nous avons commencé.


Bruno Cadez portraitBruno Cadez - chrétien unitarien, Lille - Mon Dieu, Source de ma vie et Père aimant, je rends grâce de t'avoir retrouvé au milieu de mes tempêtes et de m'avoir permis de changer de route. Tu veux que je vive et que j'apprécie chaque instant de vie qui m'est donné. Tu m'appelles à vivre dans le présent afin de faire éclore la Beauté de celui-ci. Aide moi à ne pas me retourner vers le passé et à ne pas me laisser happer par le négatif et la mort. Que je puisse discerner chaque jour la Vie au milieu de ces vagues, de ces tempêtes et de ces tourbillons du monde. Aide moi à regarder au-delà des tourments et des inquiétudes, au-delà des injustices et des dominations que je combats, pour voir d'abord les solidarités entre les êtres vivants, à y contribuer, à en faire naître de nouvelles, afin que je participe à la construction deTon Royaume
2 – allumons notre calice et que sa lumière brille

et lisons la prière mondiale des unitariens pour le mois de septembre (lien)

Roger_Gau.jpgRoger Gau - chrétien unitarien, Toulouse - Aujourd'hui à Blagnac, j'allume un calice, et l'amour devient visible.

 

3 – partageons avec nos Frères et Sœurs ce qui est important à nos yeux, à nos cœurs, ce qui est essentiel à notre intelligence des choses et à notre conscience, que ce soit un texte ou autre chose, et trouvons les mots ou les gestes pour le dire.


4 – partageons aussi nos souffrances et nos peines

 

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier - Amadou, le fiancé de ma fille est Sénégalais et il habite chez nous. Il vient de perdre un ami d’enfance qui lui était très cher. Nous l’avons accompagné dans son chagrin en lisant la sourate 87 (LXXXVII) « Le Très-Haut » (Al-A’ala) qui fut révélée à Muhammad à la Mecque. C’est cette sourate que les musulmans sénégalais lisent lorsqu’ils ont un deuil. Et puis nous avons allumé une bougie, qui l’est restée toute la nuit. Amadou l’a éteinte le lendemain matin.


1 – Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très-Haut. / 2 – Celui qui crée et qui met harmonieusement en forme. / 3 – Celui qui fixe le destin et qui dirige dans le bon chemin. / 4 – Celui qui fait pousser les pâturages / 5 – et qui transforme en fourrage. / 6 – Nous te ferons lire le Coran, tu n’oublieras pas, / 7 – hormis ce qu’Allah décide d’effacer. Allah connaît ce qui est proclamé et ce qui est caché. / 8 - Nous te faciliterons la tâche. / 9 – Fais rappeler, si cela te paraît utile. / 10 – Ne s’en rappellera que celui qui craint Dieu, / 11 – tandis que le réprouvé l’évitera, / 12 – celui qui alimentera le grand brasier, / 13 – où il ne pourra ni mourir, ni vivre. / 14 – Heureux celui qui, au contraire, s’est purifié, / 15 – et qui a invoqué le nom de son Seigneur, et qui a prié. / 16 – Mais vous préférer les délices de ce monde, / 17 – alors que la vie future est bien meilleure, et plus durable. / 18 – Tel est l’enseignement des premiers manuscrits, / 19 – ceux d’Abraham et de Moïse. (traduction de Malek Chebel, Paris, Fayard, 2009, p. 691-692).

5 – partageons nos gestes de fraternité et nos rites de communion qui ont valeur universelle

giacomo tessaro portraitGiacomo Tessaro, chrétien unitarien, Piémont , Italie - Ce dimanche j'irai au culte de la Communauté chrétienne anabaptiste près de Milan. Je suis impatient de partager ma prière avec des soeurs et des frères, tout comme je le fais maintenant sur ce blog. Il y aura aussi à partager du pain et du vin. Remercions le Très-Haut qui nous donne la possibilité d'exprimer librement et joyeusement notre foi.

 

6 – nos autres gestes de solidarité et de fraternité

femme-clip-art-user-icon.jpgSam - protestante réformée, France - Bonjour, je n’ai pu me joindre à vous ce matin, beaucoup de préparatifs en cette période de rentrée, mais une pensée pour vous tous, en particulier pour le fiancé de votre fille Jean-Claude. Et cette photo de la forêt près de chez moi où j’aime me ressourcer, comme auprès de vos paroles échangées, auxquelles cela me fait du bien de revenir au cours du mois. Très fraternellement.

 

foret_lumiere_samantha_aout_2011.JPG

7 – envoi vers les autres, « prochains » ou « lointains »


Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 06:32

Les Actualités unitariennes du lundi 8 août 2011 publient un premier bilan de nos cultes mensuels, après 2 ans de fonctionnement et 25 séances : juin 2009 – août 2011 (lien). Nous adressons toutes nos félicitations aux participants qui se sont exprimés lors de ces cultes et les ont rendu aussi vivants. Ils sont les pionniers de notre Eglise « on line », la première du genre à notre connaissance. Celle-ci, dans un contexte de déchristianisation en Europe occidentale où les lieux de culte sont de moins en moins fréquentés, pourra servir de prototype, à commencer pour les fidèles qui se trouvent isolés géographiquement et sans communauté locale.

bougies_a_eteindre.jpg

 

Nous souhaitons que les gens soient de plus en plus nombreux à maîtriser les possibilités relationnelles qu’offre désormais l’Internet et qui rendent possible une Eglise fonctionnant entièrement sur la Toile. Certains parlent à ce propos de relations virtuelles, mais ce terme n’est pas du tout adéquate puisque les relations dont il est question ici engagent des personnes concrètes ; le virtuel concerne plutôt les jeux vidéo et les mises en scène avec des avatars comme dans la Second life (il existe une Eglise unitarienne-universaliste en Second Life, lien), ce qui est tout autre chose.

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 01:06

Manchmal ist unsere Vision / von Mitgefühl und Gemeinschaft / größer als unser Herz. / Unsere Hoffnung auf eine gerechte Gesellschaft, / die sowohl frei als auch verantwortlich ist, / geht oft hinaus über das, was wir gerade selbst dazu beitragen.
Dennoch - mögen wir uns niemals durch Fehlschläge oder Misserfolge / davon abhalten lassen, tatkräftig zuzupacken, / und immer und immer wieder zu versuchen / die Hoffnungen und Träume unserer Gemeinschaft zu leben. / Möge das Licht dieser Flamme uns den Mut für die Reise geben.

prière proposée par Eric Hausman, Deutsche Unitarier Religionsgemeinschaft - DUR ( lien)

 

slide1.jpg

réunion d'unitariens allemands, vue sur le site de la DUR

 

Sometimes, the vision we share / for compassion and community / is bigger than our actual hearts. / Often, our hopes for a just society / that is both free and responsible / exceeds what we actually do to create it.
But may we never let our failing and floundering / keep us from seeking, again and again, / to live out in concrete deeds / the hopes and dreams of our collective heart. / May the light of this flame give us courage for the journey.

Parfois, la vision que nous partageons / par compassion et par fraternité / est plus grande que nos cœurs. / Souvent, nos espoirs pour une société juste, / qui soit à la fois libre et responsable, / dépassent ce que nous pouvons faire.
Mais peut-on en rester à nos échecs et à nos piétinements sur place, / et nous garder d’essayer, encore et encore, / de vivre par des actes concrets / les espoirs et les rêves de notre cœur collectif.Que la lumière de cette flamme nous donne le courage pour notre voyage.

traduit en français par Jean-Claude Barbier (chrétien unitarien, Bordeaux)

Repost 0
Published by Eric Hausman - dans la méditation du mois
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 08:05

chapelle_saint_bernard_de_montparnasse_3.JPGIls nous ont quittés depuis peu

ou depuis longtemps. 

Larmes, tristesse,

vide de l'absence définitive,

amère découverte du « jamais plus »…
Restent gravés en nous des regards,

des sourires, des gestes, des paroles;

souvenirs lumineux

qui peuvent germer en nous,

comme des semences de vie.
Moments de bonheur partagé.

Ils nous ont donné vie, joie, tendresse.

 Moments de souffrance partagée

dans la maladie ou le désespoir.
Présents, mais impuissants,

parfois même silencieux,

nous leur avons donné, sans le savoir,

ce que nous n'avions pas.
Dans la souffrance eux aussi

nous ont donné, sans le savoir, de nous découvrir « autres ».
Echange mystérieux avec ceux qui nous ont quittés,

liens invisibles qui nous unissent à travers l'espace et le temps

par Claire Lavant *


* ce poème, écrit depuis plusieurs années, a été lu pour elle-même (Claire Lavant est décédée le 26 juillet 2011) à la cérémonie d’inhumation qui a eu lieu à la chapelle Saint-Bernard de Montparnasse le 2 août. Claire Lavant, catholique pratiquante et militante, a participé activement à la rédaction de la revue de la Fédération des réseaux du Parvis depuis le lancement de cette revue (lien). Information de Lucienne Gouguenheim, via le Groupe des correspondants de cette fédération par message du 2 août. 2011

 

Illustration : concert de musique donné à la Chapelle Saint-Bernard de Montparnasse (laquelle se trouve à l'intérieur de la gare SNCF Montparnasse, à Paris).

Repost 0
Published by Claire Lavant - dans le travail de deuil
commenter cet article
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 11:53

Cher(e)s Ami(e)s, si vous avez participé ce dimance 7 août à notre culte, vous pouvez envoyer votre message au webmestre de ce site qui, ici, joue le rôle de sacristain ( contact).

 

1 – louons Dieu et accueillons la vie qu’il nous a donnée, louons le mystère de la Vie

 

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier (chrétien unitarien, Bordeaux)

 

Action de grâce : soyons dans la joie avec nos frères et sœurs unitariens du Burundi qui, à Bujumbura, le dimanche 21 août, vont inaugurer leur église, construite en dur au quartier Musama, dans la commune de Kanyosha et louons Dieu à cette occasion.


Action de grâce aussi pour le nouvel Etat du Sud Soudan, devenu indépendant depuis le 7 juillet 2011. Son hymne national commence par ces paroles écrites par des étudiants de l’université de Juba : « Oh Dieu, merci pour ce magnifique pays » ( lien).


2 – allumons notre calice et que sa lumière brille

 

laurent trouve gaston lagaffeLaurens Trobat (protestant libéral et unitarien, Pau) - Avec un peu d'avance, voici mon calice allumé : "Nous allumons ce calice comme un symbole de l'étincelle de Vie qui demeure en nous et autour de nous" (message du vendredi 5 août).calice.jpg

3 – partageons ce qui est important à nos yeux, à nos cœurs, ce qui est essentiel à notre intelligence des choses et à notre conscience, que ce soit un texte ou autre chose, et trouvons les mots ou les gestes pour le dire.

 

yann philemonYann (sympathisant, Paris – message au groupe Unitariens francophones le mercredi 20 juillet 2011,  lien)

Encore tout ému d'avoir fait la connaissance d'une p'tite dame, aujourd'hui, dans ma cité. Je ne sais pas dans quel immeuble elle habite. Je ne l'avais jamais encore rencontrée, et là, nous avons tapé la causette pendant vingt minutes. Cette p'tite dame de 97 ans, impeccable sur elle : tailleur bleu ciel, permanente gris bleutée, maquillage discret, coquetterie légère. Et surtout des yeux qui pétillaient de bonheur et de malice. Et un sourire qui ne disparaissait pas d'entre ses oreilles ... Elle me disait qu'elle avait eu son lot de tracas et de peine, mais qu'elle préférait utiliser les dents qui lui restaient à sourire. Cela a été plus fort que moi : je n'ai pas pu m'empêcher de l'embrasser et de la remercier parce qu' elle avait été mon rayon de soleil de la journée. Elle a conclu notre discussion en me disant qu'elle avait passé sa vie à s'occuper de gens malades, en tant qu'aide soignante, et à aller à la messe le dimanche... et que le bon Dieu l'avait beaucoup aidé. Je lui ai répondu que je voulais bien la croire et que ça se voyait dans ses yeux. Je ne sais pas si je la recroiserai un jour : j'aimerai bien !
Je ne sais pas comment ça se passe là-haut ... mais le moment où il faudra tout lâcher, plutôt que de rencontrer saint Pierre avec ses clefs, je me verrai bien "ma" pt'tite vieille se radiner pour m'ouvrir la grille du paradis, puis m'offrir du thé et des petits gâteaux... Son énergie, son absence totale d'aigreur, son humour et sa joie pépère m'ont totalement "retourné" !

 

richard brodesky portraitRichard Brodesky (unitarien-universaliste, Tucson en Arizona) - Je vous envoie une photo prise au camp organisé par mon Eglise pour cet été. Derrière moi, vous pouvez voir mon "petit fils" Nick et Jenny sa mère (soeur de mon gendre), et à côté de moi, Kathy Cole (meilleure amie de ma fille depuis 25 ans), Mary (ma femme) et enfin Barbara (ma fille).

 

richard_brodesky_et_famille.jpg

 

giacomo tessaro portraitGiacomo Tessaro (chrétien unitarien, Piémont, Italie) - Je loue Dieu pour avoir connu le christianisme unitarien, qui m'a donné tant de joie et de nourriture spirituel. Je suis fier de faire partie de cette mouvance et de travailler, pour ma très petite part, à l'édification d'un christianisme plus juste et libéral. Merci aussi à tous ceux et celles que j'ai connus le long de cette route.

 

marie claire lefeuvre portraitmains-priant-durer.jpegMarie-Claire Lefeuvre (protestante libérale et unitarienne) - En m'inspirant de l'éditorial du pasteur Gagnebin, d'Evangile et Liberté, n° 250. juin-juillet 2011 (lien)  :
"Le mysticisme n’est pas une capitulation du rationalisme, mais son accomplissement."
O Dieu, Toi qui nous as donné plutôt les voies de la raison pour aboutir à l'unitarisme, à Ton Unicité, pure, comme celle des Juifs ou des Musulmans, à partir du judeo-christianisme, fais que nous ayons ou gardions accès au mysticisme, sans pour autant négliger les voies de la raison".  Je propose comme illustration ces mains en prière d'Albert Dürer (1471 – 1528), au palais musée Albertina de Vienne (lien).


4 – partageons aussi nos souffrances et nos peines

 

Bruno Cadez portraitBruno Cadez (catholique, Lille) - Je voudrais confier à Dieu deux amis qui sont dans des difficultés psychologiques, pour qu'ils trouvent en Lui, la force de trouver la Joie de la Vie et laissent leur fardeau derrière eux. En communion avec tous les chercheurs d'une Vie vraie.

 

 

forêt lumiere samantha aout 2011Sam (Eglise réformée de France ERF) - Bonjour, Je me suis jointe à votre culte pour la première fois ce matin. Je suis particulièrement sensible à la prière de Bruno Cadez pour ses deux amis et pense très fort aussi à une amie qui, elle aussi, a du mal à trouver la joie. Je souhaite partager avec vous cette prière trouvée sur le site de Roger Parmentier [voir ci-dessous dans notre "envoi" vers les autres] ,

 

5 – partageons nos gestes de fraternité et nos rites de communion qui ont valeur universelle


6 – nos autres gestes de solidarité et de fraternité

 

laurent trouve gaston lagaffeLaurens Trobat (protestant libéral et unitarien, Pau – message du 25 juin 2011 au sein du groupe de discussion « Unitariens francophones », lien)
Voilà des semaines que je voulais partager avec vous "le chantepleure" (un beau néologisme), une chanson de Joan-Pau Verdier (datant de 1979), dont j'apprécie tout autant les paroles, l'accompagnement musical et la voix de l'interprète (l'âge et la clope aidant, celle-ci a pris un très beau voile un peu plus grave).

 

le chantepleure 1980le_chantepleure_verso.jpg

 

« Chantepleure », chanson de Joan Pau Verdier (1979, réédition en CD en septembre 2010 aux éditions l’Yeuse productions, contact). Accompagnement musical de Jacques Verrecchia. Vu sur le site de l’auteur (lien).

 

"Je chante et pleure pour les sourds / quand le silence a de l'humour / dans le désert de mes faubourgs / entre le pire et le meilleur / je suis le dernier chantepleure.
Pour l'amitié des insoumis / de Villon à Wooddie Guthrie / pour l'ombre qui règne à minuit / sur une armée de déserteurs / je suis le dernier chantepleure.
Pour la saga des exilés / le blues  parano de paumés / pour le mensonge assermenté / pour les fourmis du crève-coeur / je suis le dernier chantepleure.
Pour Ubu de plus en plus roi / aux républiques de Kafka / pour ce feeling du désarroi / et ce futur jamais à l'heure / je suis le dernier chantepleure.
Je chante et pleure pour les sourds / quand le silence a de l'humour / pour le chanvre de vos amours / quand le pire vaut le meilleur / pour le dernier des chantepleure."


L aurens Trobat : "Le futur jamais à l'heure", j'aime bien ... Bonne écoute...
mons_blason.pngPour écouter la chanson ( lien)
http://dl.dropbox.com/u/32961930/le%20chantepleure.mp3

 

Nicolas Semaille (chrétien universaliste, Mons) - J’aime beaucoup, merci.


7 – envoi vers les autres, « prochains » ou « lointains »

 

forêt lumiere samantha aout 2011prière proposée par Sam :

 

Esprit qui inspire toute la terre / contre toutes les forces de destruction et de mensonge / et tout être humain, / Toi qui inspires surtout les sages et les prophètes / viens à notre aide pour que nous sachions les écouter ; / Que la proposition de Jésus de renverser sans violence / tout ce qui fait souffrir et mourir/ soit accueillie et mise en pratique partout. / Fais surgir un monde où tout humain pourra gagner son pain / et nourrir tous ceux qui sont dans le besoin ; / Fais-nous prendre conscience des détresses et des menaces / et intervenir avec intelligence et responsabilité ; / car c’est par toi que surgissent / toute générosité et toute beauté. (Roger Parmentier, pasteur de l'ERF) (lien)

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 18:19

LA NOUVELLE EGLISE


jesus_paysage.jpgElle n’a pas de structure, seulement de la compréhension.

Elle n’a pas de membres, sauf ceux qui savent qu’ils en font partie.

Elle n’a pas de rivaux, car elle ne nourrit pas d’esprit de compétition.

Elle n’a pas d’ambition, elle ne cherche qu’à servir.

Elle ne connaît pas de frontières, car les nationalismes sont dépourvus d’Amour

Elle n’est rien en elle-même, car elle cherche à enrichir tous les groupes et toutes les religions.

Elle n’a pas de secret, pas d’arcane, pas d’initiation si ce n’est la vraie compréhension du pouvoir de l’AMOUR et que, si on le veut, le monde changera, mais seulement si on se change soi-même d’abord.

Elle reconnaît tous les grands enseignants de tous les âges qui ont manifesté la vérité de l’AMOUR.

Ses participants pratiqueront la vérité de l’AMOUR de tout leur être.

Elle ne cherche pas à enseigner mais à être, et par cet état d’être, à enrichir.

Elle reconnaît la planète entière comme étant un Etre dont nous sommes tous une partie.

Elle reconnaît que le temps est venu pour la suprême transmutation, l’acte alchimique ultime du changement conscient de l’ego du monde dans un retour volontaire dans le Tout.

Elle ne se proclame pas à haute voix mais dans les sphères subtiles de l’AMOUR.

Elle salue tous ceux qui dans le passé ont montré la voie et en ont payé le prix.

Ses membres se reconnaîtront par leurs oeuvres et leur être, et par leurs yeux, et par aucun autre signe extérieur qu’une accolade fraternelle.

Ses membres consacreront leurs vies à l’AMOUR silencieux de leur prochain, leur environnement et la planète, tout en accomplissant leur tâche, si exaltée ou humble soit-elle.

Elle reconnaît la suprématie de la Grande Idée qui ne peut être accomplie que si la race humaine pratique l’AMOUR.

Elle n’a pas de récompense à offrir ni ici ni dans l’au-delà, si ce n’est la JOIE ineffable d’être et d’aimer.

Ses membres chercheront à faire avancer la cause de la compréhension, faisant le bien en restant dans l’ombre, et enseignant seulement par l’exemple.

Ses membres guériront leur prochain, leur communauté et notre planète.

Ses membres ne connaîtront aucune peur et point de honte, et leur connaissance l’emportera envers et contre tout.

Tous ceux qui en font partie appartiennent à l’Eglise de l’AMOUR.

 

Auteur inconnu. Texte transmis par Yves Lecornec (protestant libéral et unitarien, Caen) au forum des unitariens francophones ( lien), le 19 juillet 201

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:39

Alors que les clergés et les croyants appellent souvent à la conversion, à savoir le changement de confession ou de religion avec reniement de l'appartenance antérieure, ou bien encore stigmatisent parfois ceux qui quittent le bâteau, les unitariens, au nom de la liberté de pensée, admettent tout à fait les cheminements religieux et spirituels des personnes. Notre Eglise est là pour accompagner les gens et non point pour les diriger. Il s'ensuit que des départs ne sont nullement dramatisés, que des retours peuvent se faire tout naturellement, et en tout cas les relations les plus cordiales sont maintenues.


Un témoignage, donné le 12 juillet au sein de notre forum "Unitariens francophones" ( lien), parle ici de cette liberté qui est une des caractéristiques de notre mouvance et qui s'avère très importante pour tous ceux qui sont en recherche d'eux-mêmes, d'une Vérité qui les oriente, ou tout simplement d'une harmonie avec la Vie..

Ensemble 2

le témoignage de Bruno Cadez


"Bruno Cadez portrait Je vis une rencontre personnelle avec le Christ, ou plutôt avec le message diffusé par Jésus, tout entier axé sur le refus de s'approprier et de dominer le prochain, mais de l'aimer. Une démarche exigeante, qui ne se paye pas de mots, mais suppose un vrai travail sur soi, d'amour de soi, de désencombrement de toutes les illusions de l'ego, pour aller vers l'unification et se laisser porter par sa propre réalité spirituelle, "l'image de Dieu" dont nous sommes tous dépositaires.

 

Il est normal que nos cheminements ne soit pas stables, ou du moins absolument balisés, car à un moment donné, l'esprit étouffe ! Je ne sais pas si je suis catholique, même si je fréquente encore cette Eglise. Je me définis plutôt comme un pèlerin, qui s'arrête aussi ça et là, en ayant en tête que l'important est de demeurer ouvert à l'Esprit, au Souffle, à la Force de Vie, là où cela se présente à moi.

 

Car ma grande tentation, c'est cette obsession à vouloir trouver LA vérité, LE chemin, LA solution. Posséder LE système définitif qui explique tout. L'idéologie, la théologie et toutes sortes de raisonnements sont très forts pour ça et nous donnent réponse à tout, la sécurité à tous prix. Et puis il faut dire que Jésus, ou du moins, ce qu'on lui a fait dire, en s'autoproclamant "Le Chemin" ne m'a pas non plus aidé ! Cette tentation est très dangereuse. Sous les attraits de la sécurité, elle alimente les peurs, les blocages spirituels et peut finir par devenir une vraie drogue dont on ne peut plus se passer !


De plus en plus, je m'inscris dans une démarche de dépouillement, d'abandon de ces réponses toutes faites. La réflexion qui dit que le "Tao que l'on nomme le Tao n'est pas le Tao". Bref, j'essaye de lâcher prise, comme on dit dans le monde du développement personnel que je fréquente aussi (je pratique la sophrologie) et de rester l'esprit ouvert. La mouvance unitarienne m'aide beaucoup pour cela. La lecture de la "Source intérieure" de Michel Théron a été chez moi essentielle pour contribuer à abandonner certains chemins menant à des impasses et poursuivre mon pèlerinage, en laissant quelques dogmes sur la côté de la route et en percevant mieux que le sens de ma vie est à rechercher dans l'intériorité et l'harmonie. Bien amicalement."

Repost 0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 09:00

Les "Trois choses", une méditation poétique proposée par Jan Taddeo, laquelle exerce son ministère en Floride*, traduite et adaptée en français par Richard Brodesky, membre de l'Unitarian universalist Church of Tucson UUCT ( lien), en Arizona, et membre du conseil de l'Eglise unitarienne francophone EUfr. Ce texte a été présenté par Yann Elvin au sein de notre forum "Unitariens francophones" ( lien) et vu par lui sur le site de l'Unitarian Universaliste Association (UUA) of Congregations ( lien).

* en cours d'affectation à la Congrégation UU du comté de Gwinnett en Géorgie.


"Three Things"


The storm outside echoes the storm raging within my soul.
So many people in need... so much pain, so much grief.
Too many causes and campaigns fill my mailboxes, sap my energy, beg for my money.
Three things I must do...only three things?
You’ve got to be kidding...which three do I choose?
Books and letters, magnets and movies implore me to dance as if no one is watching learn seven habits and make four agreements give generously, vote often, express myself!
Yet hundreds, thousands, millions live with hunger and thirst, in poverty, enduring violence, and disease.
Did Mother Teresa, Martin and Ghandi cry out with despair from the darkness of overwhelm ?
What three things did they choose ?
Three things. Three things we must do.
Is it to act in kindness, serve justice, love God and your neighbor even as you love yourself.
But where do I start ?
So much thoughtlessness, hatred and fear.
Too little justice, too much selfishness.
Where is God? Who is my neighbor ?
Three things...seven principles, ten commandments, twelve steps… all number of things speak to us; and yet, we must choose.
We must choose to do something, so three things may be the right number...not too few, not too many.
But which three things shall I do ? Will you do ?
Here’s an adage I’ve always liked:
Don’t just do something, stand there.
Stand in the surf, or sit on a rock, or lay your body across the earthy loam...and be quiet.
Very quiet.
Do you hear it ? That still small voice, the echo of your soul, reverberating with the call to your own true self to emerge.
Then the calm within becomes the calm without.
The storm blows over, the sun recovers its position of strength,
And that glorious symbol of hope and unity emerges across the sky.
At the end of this rainbow, a treasure… the three things you must do:
Go outside yourself and know the needs of the world.
Go within and discover your Life-given gifts.
Then arch yourself like a rainbow bridge between the two and create a more beautiful world.

 

ciel-d-orage.jpg


Trois choses


Dehors l’orage retentit
Et fait écho à la tempête qui fait rage en mon âme
Tant de personnes besogneuses,
Tant de douleur, tant de deuils.
Trop de causes, trop de campagnes humanitaires
Remplissent ma boîte aux lettres et épuisent mon énergie,
Me priant pour leur donner de l’argent.
Les trois choses ! Il faut que je ne fasse que trois choses.
Tu plaisantes ! Lesquelles dois-je choisir ?
Des livres et des lettres, des disques et des films
Me convient à danser comme si personne ne me regardait,
D’apprendre sept habitudes et faire quatre accords,
De donner généreusement, de voter fréquemment, de m’exprimer !
Mais des centaines, des milliers, des millions ont faim et soif.
Ils vivent dans la misère et sont obligés de supporter la violence et les maladies.
La mère Teresa, Martin [Luther King, Jr.] et Gandhi n’ont-ils pas crié
Leur désespoir dans les ténèbres qui les accablent ?
Quelles sont les trois choses qu’ils ont choisies ?
Voilà les trois choses qu’il faut faire.
Faut-il agir avec générosité, servir la Justice et aimer Dieu ?
Et ton voisin est-ce que tu t’aimes ?
Mais par où dois-je commencer ?
Tant de manque de considération,
Tant de haine, tant de peur.
Trop peu de justice, trop d’égoïsme.
Où est Dieu ?  Qui est mon voisin ?
Trois choses, sept principes, dix commandements, douze étapes …
Tant d’idées nous appellent et puis,
Il faut qu’on choisisse.
Il faut qu’on choisisse de faire quelque chose ;
Alors trois choses,
Voilà le bon numéro, pas trop peu, pas trop grand.
Mais lesquelles vais-je accomplir ? Lesquelles ferais-tu ?
Voici un dicton favori :
Ne fais rien ; reste là.
Tiens-toi debout dans l’écume de l’océan, assieds-toi sur un rocher
Ou bien étends ton corps sur le terreau et tais-toi.
Sois très silencieux.
Est-ce que tu l’entends ? Cette petite voix
Le retentissement de ton âme qui invite le vrai
En toi-même, qui émerge.
Enfin le calme intérieur devient le calme extérieur.
La tempête se termine et le soleil reprend sa force,
Et ce symbole glorieux de l’espérance et de l’unité
Se révèle dans le ciel.
A la fin de cet arc-en-ciel se trouve un trésor.
Les trois choses que tu dois accomplir :
Va en dehors de toi-même pour connaître les besoins du monde.
Va en ton intérieur pour découvrir tes talents donnés par la Vie elle-même.
Puis courbe-toi entre les deux comme un pont d’arc-en-ciel
Pour créer un monde plus beau.
 

Jan-Taddeo.jpg

Présentation de l'auteur :

 

Jan Taddeo a grandi dans la Congrégation unitarienne-universaliste de Fairfax à Oakton, en Virginie, une banlieue de Washington, où elle a été ordonnée ministre du culte en 2011. Sa famille est unitarienne depuis longtemps et, au sein de cette famille, elle fait partie de la 5ème génération de fidèles. Elle est diplômée de l'Ecole théologique de Meadville Lombard . Elle est actuellement ministre consultante pour la Fraternité (Fellowship) unitarienne universaliste du comté de Marion à Summerfield, en Floride ; et en cours d'affectation à la congrégation du comté de Gwinnett en Géorgie.

 

Pour en savoir plus, voir la biographie de l'auteur par elle-même (lien) et une vidéo intitulée "Introduction" (lien).

Repost 0
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 09:30

Gr-goire-Bokungu.jpgMessage du 21 juin 2006 - Nous avons un cas d'opération chirurgicale d'une unitarienne, Mme Marguerite Binta. Les medecins nous demandent 370 dollars et Lisanga (lien) ne possède que 200 dollars. Nous demandons aux unitariens de bonne volonté de nous aider. Très fraternellement, Grégoire Bokungu (adresse électronique).

Repost 0
Published by Grégoire Bokungu - dans demandes d'entraide
commenter cet article

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche