Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 13:45

louis_evely_portrait.jpegNé en 1910 à Bruxelles, Louis Évely sent très tôt en lui "une présence qui le dépasse" et l'amène à la prêtrise. Promis par ses brillantes études à une carrière universitaire de haut niveau, son franc parler le relègue dans un lointain collège dont il deviendra directeur. Son sens pédagogique, son talent oratoire et sa profonde spiritualité font de lui un conférencier et un écrivain à succès.
« Dieu est celui qui sert. Ce n'est pas toi qui vas t'occuper de Dieu, c'est Lui qui s'occupe de toi. Il te sert, te lave les pieds. Et toi, tu Le laisses te nourrir, tu Le laisses se déployer en toi. Ainsi tu Le rends présent aux autres ». Tel est son message, qui colle de si près à l'Evangile qu'il semble révolutionnaire.
Il redevient laïc en 1968, puis se marie quelques années plus tard, et fonde avec sa femme Mary un centre pour des séminaires de formation spirituelle, L'Aube, lieu d'accueil et d'échange situé dans la Drôme. Après sa mort en 1985, son œuvre considérable continue à être inlassablement défrichée et propagée par Mary Évely et l'association Transmission.


Bibliographie :

 Lu sur son site (lien) : Louis Évely a publié une trentaine de livres, de son vivant ou à titre posthume – et il a laissé après sa mort un grand nombre d’inédits. Certains de ses ouvrages ont été de véritables succès de librairie : dans sa première édition, "C’est toi cet homme" a été imprimé à 400 000 exemplaires et traduit en vingt-cinq langues ! D’autres titres, en revanche, ont connu un tirage presque "confidentiel", notamment lorsque la hiérarchie catholique avait interdit à Louis Évely toute publication. Ses textes, polycopiés, circulaient alors sous le manteau entre ses nombreux amis. Nous conseillons au lecteur qui ne connaît pas Louis Évely de commencer sa découverte par "C’est toi cet homme" (réédité par Desclée de Brouwer) qui, cinquante ans après sa parution, paraît toujours aussi percutant. On peut continuer par "La Prière d’un homme moderne" que Louis considérait comme la synthèse la plus pertinente de sa pensée.

Cette bibliographie a été établie à partir du site consacré à l’auteur (nous en avons reproduit les commentaires), mentionné ci-dessus. Le site indique les titres qui ne sont plus disponibles. Des livres d’occasion peuvent être trouvés sur les sites de Price Minister (lien), et Amazon.fr (lien).

louis_evely_c_est_toi_cet_homme.jpg1956 - L’Eglise et les sacrements, La Pensée catholique (Bruxelles). Une catéchèse pour adultes, qui témoigne de la foi évangélique de l'auteur.
1956 - Notre Père, Editions Fleurus (Paris), rééd. en 1997 : Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). Retranscription d’une retraite prêchée devant les Fraternités séculières Charles de Foucauld. Commentaire vibrant de chaque verset de la prière que Jésus enseigna à ses disciples.
1956 - Vivre en fraternité, auto-édité avec Presto-Print (Bruxelles) (même référence pour plusieurs livres auto-édités suivants). Causeries aux Fraternités séculières Charles de Foucauld. Un programme de vie pour celles et ceux qui s’efforcent de vivre de l’Evangile.
1957 - C’est Toi, cet Homme, rencontres avec le Christ, Editions universitaires (Bruxelles), rééd. en 1963, puis en 1973, avec une préface de Yves Congar, Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). Le "best seller" de Louis Évely (400 000 exemplaire, traduit en 25 langues…) : "Un souffle d’évangile traverse ces pages. Chacun se sent personnellement interpellé en lisant ce livre." (Yves Congar)
1957Souffrance, auto-édité. Causeries à la Fraternité catholique des malades. Une méditation nourrie d’Évangile et qui ne se paye pas de mots consolants.
1960 - Dieu et le prochain, éd. Diffédit, réédité en 1967
1962 - Une religion pour notre temps, auto-édité. Causeries aux membres du mouvement d’aide au Tiers monde "Ad Lucem". Relecture enthousiasmante des thèmes classiques du christianisme : l’Eglise, l’Espérance, l’esprit de pauvreté ...
1963 - Fraternité et Evangile, auto-édité, prédication aux journées spirituelles de la Fraternité catholique des malades. Esquisse d’une spiritualité pour une vie réellement évangélique.
1964 - Spiritualité des laïcs, auto-édité, causeries aux Fraternités séculières Charles de Foucauld. Dans le prolongement de "Fraternité et Evangile" : comment vivre de l’Evangile au sein d’une vie de travail, de famille, dans la société ?
1966 - Amour et mariage, auto-édité. Retraite prêchée à des groupes de fiancés – le texte est repris et amplifié dans "Réinventer le mariage" (1995).
1967 - Apprenez-nous à prier, auto-édité, rééd. en 1997 : Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). A la découverte émerveillée de ce Dieu qui prie en nous, bien plus que nous ne le prions.
1967Credo, auto-édité. Causeries aux Fraternités séculières Charles de Foucauld. Comment "habiter" personnellement chacune des affirmations de la foi chrétienne ?
1967 - Des pauvres, auto-édité. Causeries pour le Secours catholique et les visiteurs de malades. Méditations autour de quelque figures ou thèmes évangéliques (Jean-Baptiste, Lazare, "Heureux les pauvres") propres à nous apprendre l’écoute de ceux qui souffrent.
1967 - Eduquer en s’éduquant, auto-édité. Recueil d’articles et de causeries sur l’éducation, à partir de son expérience de directeur de collège, sur les thèmes les plus variés (les lectures, la prière, l’éducation dans la confiance, les vacances des jeunes ...)
1967 - Homélies sur la Parole de Dieu, auto-édité. Retranscription de prédications sur chaque dimanche ou fête, selon le calendrier liturgique d’avant le Concile.
1967Liberté, auto-édité. Une leçon de philosophie, nourrie des "meilleurs auteurs" (Mounier, Blondel), pour étayer l’affirmation finale : "la vraie religion est essentiellement libératrice."
1968 - Dieu et le prochain, auto-édité. Très brèves études sur différents thèmes chrétiens chers à l’auteur : la générosité et l’humilité de Dieu, la résurrection ...
1968 - En écoutant l’Evangile, Editions Fleurus (Paris). Tout comme "L'Evangile nous parle", ce livre rassemble des commentaires de passages d’Evangile particulièrement marquants.
1968 - L’Evangile nous parle, Editions Fleurus (Paris). Tout comme "En écoutant l'Evangile", ce livre rassemble des commentaires de passages d’Evangile particulièrement marquants.
1968 - Le chemin de joie, auto-édité. Causeries aux Fraternités séculières Charles de Foucauld. Parallèlement au "chemin de croix", qui évoque les étapes de la Passion du Christ, méditation sur les apparitions du Ressuscité à ses disciples : une lecture tonique et enthousiaste, au sens propre du mot !
1969 - La prière d’un homme moderne, Editions du Seuil (Paris), rééd. en 2002 : Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). Louis Evely considérait cet ouvrage (rédigé dans les mois qui ont suivi son retour à l’état laïc) comme la synthèse de sa vision personnelle du christianisme. Avec "C’est toi cet homme", c’est sans doute la meilleure porte d’entrée dans sa pensée.
1970 - L’Evangile sans mythes, Editions universitaires (Paris). Le seul titre a fait scandale dans les milieux catholiques traditionnels ! Comme le bibliste protestant Bultmann, Evely estime que les "signes et prodiges" relatés dans les évangiles doivent être décodés en fonction de la mentalité de l’époque, pour faire apparaître le message qu’ils nous adressent.
1971 - Si l’Eglise ne meurt, Editions universitaires (Paris). Méditation désenchantée sur la décevante Eglise catholique qui, au lendemain du Concile, retombe dans ses erreurs de toujours.
1973 - Méditations d’Evangile, Editions universitaires (Paris). Méditation des textes évangéliques (Matthieu, Marc, Luc) proposée pour chaque dimanche par le rituel d’après le Concile. Prix du livre catholique
1976 - Echec et espoir d’un christianisme, auto-édité. Dans le prolongement de "Si l’Église ne meurt" : y a-t-il un espoir pour le christianisme du XXe et XXIe siècles ?
1978 - Questions de vie et de mort, auto-édité. Méditation sur la mort, en regard des "rationalisations contemporaines du mystère" et du "sens chrétien de la mort". L. Evely aborde également ici, en toute liberté de ton, la question du suicide et de l’euthanasie.
1982 - Oser parler, désir et peur de communiquer, Editions du Centurion (Paris), réédité en 1990. Notre époque, si fière de tous les "moyens de communication" qu’elle a inventés, permet-elle vraiment à chacun de mieux communiquer avec soi-même, en couple, en famille, dans la société, avec Dieu ?

publications posthumes
1987 - Chaque jour est une aube, Edition du Centurion (Paris). Le premier des ouvrages posthumes de Louis Evely. Il regroupe des textes inédits autour de grands thèmes : amour et liberté, le Dieu de l’Evangile ... et s’achève sur douze prières émouvantes, notamment : "Seigneur, j’essaye mes mots sur ton silence ..."
1988 - Chaque jour est une aube, Bayard Culture / Le Centurion
1989 - Prier c’est devenir, Editions du Centurion (Paris), réédité au Cerf en 1993. Une fois de plus, Louis Evely nous accompagne sur les chemins de la prière et nous donne un témoignage tonique de sa propre expérience en la matière.
1990 - Les chemins de ma foi, Bayard, Editions du Centurion (Paris). Ce livre posthume regroupe des textes brefs sur les thèmes qui sont chers à L. Evely. Il s’ouvre par une autobiographie spirituelle de l’auteur par Mary Evely.
1991 - Eterniser sa vie, Editions du Centurion (Paris), préface de Mary Evely. rééd. : Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). Textes écrits par Louis dans les dernières années de sa vie et demeurés inédits sur le sens de la vie et le mystère de la mort. Le livre s’achève par le récit de la mort de Louis par Mary, sous le titre : "Une expérience d’éternité".
1995 - Ré-inventer le mariage, avec Mary Evely, Desclée De Brouwer ; réédité en 1997 chez Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence) et complété de nombreux inédits de "Amour et mariage", avec des illustrations de Mary Evely.
2005 - Et si tout avait un sens ? Editions Monte-Cristo (Annecy). Ce livre rassemble des écrits de Louis Évely, la plupart inédits, sur des thèmes variés ayant trait aux grands sujets de l’existence ; avec des illustrations de Mary Evely
2007 - Une lecture libre et audacieuse de l’Evangile de Jean, auto-édité, commentaire suivi du Quatrième évangile, un texte inédit de Louis Évely, établi et annoté par Michel Barlow.

 

Livres sur l’auteur
***    - Revue Echanges, n° 48-49, « Louis Evely, 1910-1985 », collectif
1980 - Louis Evely, once a priest, par Neville Cryer, Mowbray (London, Oxford)
La première biographie (non traduite) de Louis Evely, rédigée par un révérend anglican. Le titre fait jeu de mots : littéralement "Louis Evely qui fut prêtre", mais un anglophone entend en écho un proverbe anglais selon lequel on demeure toujours ce que l’on a été une fois !
1995 - Qui est cet homme ? Louis Evely dix ans après, Collectif, auto-édité. Recueil de témoignages par des amis et des proches de Louis Evely, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition.
2002 - Une grande faim d’absolu, - Louis Evely 1910-1985, par Michel Barlow, préface de Pierre Talec, Desclée de Brouwer (Paris), Peuple libre (Valence). Une biographie assez complète, rédigée avec l’aide de Mary Evely. Le récit de la vie d’un homme comme Louis Évely est peut-être la meilleure introduction à sa pensée.
2005 - Louis Evely : Rechristianiser le christianisme, par Michel Barlow, autoédité. Présentation systématique de la pensée religieuse de Louis Évely sur chacun des grands thèmes de la réflexion chrétienne : la foi, Dieu, le Christ, l’Eglise, la vie morale, la vie spirituelle ...
2005 - Dans l’amitié de Dieu, une invite à la prière avec Louis Évely, par Michel Barlow, Editions Ouverture (Lausanne), préface d’Alain Burnand. Louis Évely est un "maître à prier" comme d’autres sont des "maîtres à penser".
2005 - Louis Evely 20 après ... Un ‘éveilleur’ toujours vivant ! Collectif, autoédité. Actes de la rencontre du 2 au 5 juin 2005, à l'occasion du 20ème anniversaire de sa disparition exposés, reprise de textes de Louis Evely, débats.
2010 - Etincelles de vie, par Michel Barlow, thebookedition. Etincelles de vie rassemble les citations de Louis Evely sur lesquelles s'appuie l'analyse théologique. Cette anthologie balaie ainsi toutes les questions abordées par Louis : Qu'est-ce que la foi ? Qui est Jésus le Christ ? Que sait-on de l'Esprit saint ? Qu'est-ce que l'Eglise ? Qui est mon prochain ? Qu'est-ce que prier ?
2010 - L’itinéraire d’un croyant fidèle et libéré, par Mary Evely. Mary Evely a patiemment recueilli les passages les plus significatifs du journal intime de Louis Evely, commencé à l'âge de 18 ans, et poursuivi jusqu'à sa mort, en 1985. Une plongée sincère dans l'univers d'un homme exceptionnel, en quête perpétuelle de vérité, et qui se termine par ces mots sidérants : "Je suis né mort, je veux mourir vivant ! "
2011 - Louis Évely : une spiritualité pour notre temps, par Michel Barlow, association Transmission. Compte-rendu intégral des rencontres de Piégros la Clastre pour commémorer le centenaire de la naissance de Louis Evely (17 au 20 mars 2011) ; 192 pages illustrées. Proposer une nouvelle interprétation de l'écriture et du dogme est la condition indispensable pour rendre la foi à nos contemporains. Il faut inventer de nouvelles expressions qui dispensent à ceux-ci les mêmes richesses de sens que nos prédécesseurs trouvaient dans les formules traditionnelles, et que nous n'y trouvons plus.
L'Eglise est-elle conservatrice de dépôt, gardienne de tradition, ou est-elle le prophète capable d'éclairer les problèmes du présent : où est le Christ maintenant, en qui souffre-t-il, parle-t-il, meurt-il et ressuscite-t-il actuellement ? ré-écrire l'Evangile, le dire comme le Christ le dirait aujourd'hui. Très différemment d'il y a deux mille ans et cependant au fond la même chose, avec la même force de frappe et de scandale. Le dire comme nos contemporains ont besoin de l'entendre, comme une bonne Nouvelle, comme une révélation pour ceux qui l'écoutent, comme un message de libération "qui soit une joie pour tout le peuple."

 

Les Amis de Louis Evely se réunissent au sein de l’association Transmission. Plus largement, le centre de L'Aube, d’inspiration chrétienne, accueille des groupes en recherche spirituelle dont l’objectif commun est l’éveil de la personne humaine et se veut ouvert à tous. C’est un lieu d’échange et de ressourcement mis à la disposition de personnes et de groupes désireux de vivre dans le respect de la diversité de tous les courants humanistes. Il est situé au pied du parc naturel du Vercors et au cœur du Val de Drôme dans un cadre naturel, l’Aube accueille de nombreuses activités  à des valeurs spirituelles.
Association Accueil & Échanges, les Combeaux, 26400 Piegros-La Clastre, permanence téléphonique du lundi au vendredi de 12h30 à 14h, tél : 04.75.40.03.24, lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la bibliothèque de l'EUfr
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche