Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 08:41

Christiane-Geisler--Philadelphie.jpgChristiane Geisler (Philadelphie, Etats-Unis) - Une tempête de neige s'était abattue sur la ville, et nous n'étions que 4 (Stéphanie, Dane, Anne et moi) à nous retrouver ensemble ce dimanche.


Pour ce mois, nous avions décidé de lire et discuter la dernière prédication du pasteur James Woody, a l'Oratoire du Louvre (lien). Nous sommes tous à des étapes différentes dans notre cheminement spirituel, mais nous considérons serieusement le 3ème principe des unitariens-universalistes : accepter les autres et encourager la croissance spirituelle dans nos congrégations. Meme si le message de cette prédication était trop "déiste" pour certains d'entre nous, sa lecture et notre discussion nous ont nourris et ont renforcé notre sentiment d'appartenir a cette grande communauté unitarienne francophone. Nous en avons ressenti une immense gratitude.


Nous continuons aussi notre petite intervention de soutien à l'Eglise unitarienne de la République Démocratique du Congo.


Salutations à tous !

 

"Chaque jour vaut mille ans ! " (Psaume 90 ; Cantique des cantiques 3:1-4a ), prédication du pasteur James Woody * au culte du dimanche 31 janvier 2010 à l'Oratoire du Louvre (Eglise réformée de France ERF, Paris), publiée sur le site de cette Eglise
* le pasteur James Woody est pasteur de cette paroisse et a été élu président de l’association Evangile et liberté en octobre 2009, succédant ainsi à Michel Jas.


Oratoire-du-Louvre.jpgRésumé proposé par Jean-Claude Barbier : A l’encontre de certains textes de la Bible qui insistent sur ce qui semble être de l’ordre de la vanité humaine et des choses vaines, J. Woody n’hésite pas à critiquer ce qui lui paraît être des erreurs de lecture, voire des erreurs théologiques, comme celle qui consiste à minimiser l’homme au regard de l’éternité et de la toute puissance de Dieu : mille ans de notre vie humaine ne vaudraient rien en face d’un jour auprès de Dieu.

 

Le temple de l'Oratoire du Louvre, à Paris

En effet, cela conduit à une dévalorisation de l’action des hommes, à un anti-humanisme, et à un fatalisme face à nos souffrances. Tour à tour J. Woody évoque la femme adultère (devrait-elle donc attendre son pardon du Jugement dernier ? et alors n’être qu’un objet aux mains de Dieu), l’acceptation des castes par le bouddhisme, dès lors que « la vie n’est qu’une forme d’illusion, un état qu’il faut supprimer, éteindre (selon le sens du mot Nirvana) et l’un des principes fondamentaux est que la vie est impersonnelle », le report de l’œcuménisme à un « un au-delà de l’histoire, […] à… un jour : un jour où nous verrons… un jour où les esprits seront bien disposés… un jour… à la manière de celle qui chante qu’un jour son prince viendra… jour futur ".


Ors, face à cette théologie « extrêmement démobilisatrice et contradictoire avec ce que Dieu nous propose de vivre dès à présent », une lecture plus complète de la Bible nous donne une toute autre vision : « Contre une théologie qui réduit l’homme à néant car la durée de sa vie serait insignifiante au regard de l’éternité, la Bible nous propose une théologie qui développe la qualité comme mesure première de l’existence. » Le psaume 84, par exemple, qui, au verset 11, dit que « mieux vaut un jour dans tes parvis que mille [ailleurs] ». J. Woody y voit une théologie de l’intensification qui conduit à l’action.


« Oui, Dieu est celui qui est capable d’intensifier notre quotidien, celui qui peut donner de l’épaisseur à notre vie, celui qui peut nous enseigner une nouvelle manière de compter nos jours en cessant d’additionner les jours, les années pour savoir ce que vaut notre vie, car c’est l’intensité de ce qui est vécu qui compte vraiment. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christiane Geisler - dans notre culte mensuel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche