Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 20:20

à l'invitation de Yohann, suivons ce regard porté sur toute l'Humanité par nos amis de la Foi baha'i (La liberté au coeur des religions - Oasis de paix)

 


Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier (Bordeaux) - Je veux partager avec vous cette célébration du samedi matin 22 mai à Saluzzo, petite ville du Piémont italien, où à l'initiative du révérend Roberto Rosso, 7 participants du colloque sur Giorgio Biandrata se sont réunis d'un commun accord : des Italiens, deux Français dont l'un venait de Genève et l'autre de Bordeaux, et un ministre du culte de Transylvanie, le révérend Ferenc Miko. Nous étions une assemblée ouverte puisque comprenant un protestant réformé et un déiste. Alessandro Falasca entonna un cantique écrit par Ferenc David, publié en anglais et que nos amis italiens ont traduit en leur langue. Nous fîmes le partage du pain et du vin au nom de Jésus ... et puis aussi de Giorgio Biandrata pour qui nous étions venus à Saluzzo. Bien modeste célébration, mais combien fervente et fraternelle !
Le lendemain matin, puisque c'était dimanche,  j'ai été à l'église du Dôme (El Duomo) qui est la cathédrale majestueuse de la ville. L'assistance y était très clairsemée car la décrhristianisation était passé par là, fauchant les rangs de fidèles ; mais ce qui m'a le plus frappé c'était la dispersion des fidèles, les uns aux premiers rangs, mais bien d 'autres aux derniers, et puis aussi sur les côtés ! Il y en avait partout, mais non reliés entre eux, sinon par la contemplation d'un spectacle lointain qui se réroulait au fond d'un vaste bâtiment, comme un vêtement devenu soudainement trop ample. Le culte était présidé par un homme habillé de rouge que j'ai supposé être l'évêque.
J'ai pensé aux petites églises unitariennes de Transylvanie où la table de communion est placée au centre et réunit tous les fidèles dans une ambiance chaleureuse, conviviale, fraternelle. Nous-mêmes, à 7, nous avions été "plus nombreux" ! J'ai pensé que c'était la fin des célébrations spectables. C'est en effet la participation de coeur et d'esprit qui compte et non l'assistance à un culte. On ne va pas au culte comme à un spectacle, mais pour faire culte, pour nous assembler, pour nous relier entre nous et avec Dieu et la Vie, pour faire Eglise. Eh oui ! nous ne sommes pas nombreux, mais un peu comme des pionniers dans la voie d'un nouveau christianisme, assurément restitué comme Michel Servet l'appelait de ses voeux. J'ai pensé très fortement et avec vive émotion à nous toutes et tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche