Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 09:08

marie claire lefeuvre portraitMarie-Claire Lefeuvre (Rambouillet, France, protestante libérale et unitarienne, message du 6 mars)


D’abord une question : doit-on remercier « Dieu » des bonnes choses qui nous arrivent ? N’est-ce pas puéril ? N’est-ce pas hors de la volonté de « Dieu », la volonté de cet immense point d’interrogation, tout comme les catastrophes naturelles ou la réussite à un examen universitaire ? ou bien est-ce dans son champ d’action ? On pourrait dire : Vous rabaissez bien le Dieu  du mouvement des astres et des causes premières si vous pensez qu’il s’occupe dans les moindres détails des microbes que nous sommes !

Alors voici en regard un texte de « L’Ami » de Charles Wagner (éd. Fischbacher 1950, p. 230 – éd. Ampelos Théolib maintenant ) :

DIEU EN CHRIST : " Ce qu’il y a de meilleur en Dieu, c’est l’homme. Un Dieu qui ne se traduirait pas en humanité n’existerait pas pour nous. C’est l’être en soi, trop haut et trop loin, trop chaud et trop froid. Il faut qu’il se mette à notre niveau et à notre température, et pourtant qu’il nous dépasse de toute la hauteur de l’infini. Voilà le mystère, rapproché de notre horizon par la révélation en Jésus…"

Alors adressons sans plus d’hésitation notre reconnaissance à Dieu, vers ce mystérieux Au-delà qui nous dépasse tant et que l’on nomme Dieu,   pour ce retour au forum des unitariens et des universalistes de notre webmaster et ami : Jean-Claude, revenu aussi actif et présent sur tous les fronts. MERCI !

Ensuite voilà, en ce retour du chant des oiseaux, annonciateur du très proche printemps dans notre nature environnante, un second extrait de « L’Ami » (ibid p. 42) :

AUX OISEAUX : " C’est donc bien sérieux, ce que tu dis, petite fauvette, ce que tu chantes en montant toujours, alouette légère, puisque vous le répétez si souvent. Craignez-vous qu’on ne l’ait point compris ? Comme on sent, à vous entendre, que c’est arrivé ! Si vous pouviez en persuader l’homme qui n’y croit plus ! "

 

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier (Bordeaux, chrétien unitarien). Merci à Marie-Claire et à tous ceux qui m'ont envoyé un message de sympathie lors d'une hospitalisation qui a duré plus longtemps que prévue, soit un mois. Mon merci va aussi au personnel médical d'un grand professionalisme qui m'a remis sur pied. Dans mon coeur, c'est une action de grâce permanente envers un Dieu créateur qui nous a donné la vie, bien précieux et source de joie. Toute ma famille se joint à moi dans cette action de grâce.

J'ai pensé aussi très fortement à Jésus car, ayant eu une embolie pulmonaire, j'ai pensé à celle qui a mis fin à sa vie sur la croix (d'après le docteur israélien Benjamin Brenner, chercheur à l’hôpital Rambam d’Haïfalien, lien).

 

Roger_Gau.jpgRoger Gau (Toulouse, chrétien unitarien). Roger nous fait savoir qu'il a fait le culte chez lui, pendant que son épouse était à la messe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche