Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 13:47

Mercan-Dede.jpgYohann (Bordeaux, France) - Cher(e)s ami(e)s, je vous souhaite à toutes et à tous un bon dimanche et un bon moment de culte.

Thierry_Moral-s.jpgThierry
(Romans, Isère, France) - Après la messe, où je me relie à mes frères catholiques, j'ai allumé une bougie dans l'après midi et j'ai psalmodié les trois prières abrahamiques, Shéma Israël, Al Fathia, Notre Père. Puis je me suis uni en pensée avec vous tous en vous envoyant mon affection. Puis je me suis réjoui en Dieu de vous connaître et de m'enrichir de votre diversité (unitariens-universalistes, chrétiens unitariens, musulmans unitariens, unitariens mystiques et unitariens agnostiques, unitariens gnostiques, unitariens fondamentalistes, unitariens protestants, unitariens bouddhistes, unitariens communistes, unitariens unitariens, témoins de Jéhovah, aumistes, frères et soeurs en recherche de vérité et d'amour ...). Je vous embrasse fraternellement.

Mercan-Dede.jpgYohann - Merci à toi, pour cette volonté d'attirer l'attention sur ce qui rapproche les croyants monothéistes et non pas sur ce qui les divise, ou sur ce qui pourrait les inciter à la méfiance et la séparation dans les divers médias.

Saintes--S-verine-Guillarme.jpgSéverine (Saintes, France) - En ce matin de rentrée, je prends un peu de temps pour partager avec vous notre culte à la maison, hier avec mes deux filles Sara et la petite Esther (5 ans et demi).


Après avoir allumé la bougie nous avons récité le Notre Père, puis sa deuxième version transmise sur notre site, puis cette prière que j'aime tant "A l'aube de ce jour naissant... " que je récite chaque jour. Sara ensuite a lu une des prières que nous avons écrites ensemble ; nous avons remercié Dieu pour son amour, et Jésus pour ses paroles libératrices (évidemment je ne l'ai pas formulé ainsi), et le modèle qu'il nous donne à vivre. Nous avons ensuite promis d'essayer de ne plus avoir peur, d'avoir confiance et d'essayer d'être plus compréhensives toutes les trois dans nos journées.

Ma petite Esther était un peu chamboulée par l'évocation de la peur, car elle est dans une période où le noir l'effraie, surtout depuis la disparition de ma grand mère. Mais après les larmes un énorme câlin à trois et elle a soufflé la bougie, très fière. J'ai bien pensé à vous tous. Bonne semaine à chacun d'entre vous. Fraternellement.

Mercan-Dede.jpgYohann - Après avoir allumé la bougie dans mon petit calice, j'ai lu la prière mondiale des unitariens pour ce mois de janvier. Ensuite, j'ai loué la Présence à partir du texte de ma méditation matinale (lien).  Puis, pendant une dizaine de minute, j'ai récité mon "dhikr" à l'aide de mon chapelet soufi. Enfin, je vous ai toutes et tous confié à cette Présence, source de toute compassion. J'ai prié en particulier pour cette famille dont nous avait parlé Régis, ainsi que pour ma soeur. Enfin, j'ai relu ce texte de Ibn Arabi : " Vers l'union " (lien), avant de souffler sur ma bougie.

R-gis-Pluchet--2009.jpgRégis (Le Mans, France) - L’étoile de Noël et le message d’espérance


Pour la première fois, j’ai partagé ce culte mensuel avec ma compagne Marie et Anne l’une de ses filles qui vit chez nous depuis près d’un an (en alternance avec des séjours en clinique), en raison d’une dépression profonde, sans savoir si elle pourra retourner chez elle (à 200 km de chez nous) et reprendre son activité professionnelle.

J’ai allumé deux bougies et suggéré que nous vivions ce temps de prière comme un culte domestique en relation avec les chrétiens qui célébraient ce dimanche dans les temples et les églises, avec les unitariens francophones qui partageaient le même jour un culte aux quatre coins de la France et à travers le monde, avec nos familles qui ont été rassemblées en différents lieux en ces temps de fête et aussi avec nous-mêmes, tous les trois.

Enfin, j’ai tenu à ce que nous soyons aussi en union avec des causes qui nous sont chères :

- Avec ce couple de la région du Mans séparé par la force publique au mépris de leurs droits et de leur dignité, elle française prête à accoucher, lui placé dans un centre de rétention et en instance d’expulsion vers l’Ukraine, d’où il serait dans l’impossibilité de reconnaître son enfant et risquerait de se retrouver en butte aux mêmes persécutions en raison de sa religion juive qui lui ont fait quitter son pays il y a 5 ans.

- Nous étions aussi en union avec les marcheurs de la paix qui sont aux portes de Gaza : 1 300 marcheurs venus de 43 pays (
lien). 

- Et aussi (mais j’ai oublié de le mentionner explicitement), avec les 370 moines et moniales bouddhistes de Bat Nha au Vietnam. Ces disciples du maître zen non-violent Thich Nhat Hanh (qui vit en France) ont été mis à la porte de leur monastère en cette fin d’année, après plusieurs mois de persécutions de la part des pouvoirs publics vietnamiens (
lien).


J’ai lu la prière unitarienne du mois, puis, après un moment de silence, nous avons médité sur le texte de l’Evangile du jour, celui de l’Epiphanie. Marie (ma compagne) nous a invités, comme les mages venus d’Orient, à suivre l’étoile de Noël, l’étoile qui nous conduit vers Jésus dont le message repose sur l’espérance et le partage. Cette étoile, a-t-elle ajouté, nous pouvons la trouver dans nos cœurs, étoile dont je voyais une belle allégorie extérieure avec la pleine lune qui nous éclaire actuellement et avec les trois étoiles qui scintillent au centre de la constellation d’Orion et qui symbolisent les trois mages.

Après un nouveau temps de silence, j’ai lu l'une des prières de Lanza del Vasto : "Nous sommes tous passants et pèlerins" (lien), qui est toujours l’une des prières quotidiennes des communautés non-violentes de l’Arche. Nouveau temps de silence et nous avons terminé avec une nouvelle lecture de la prière unitarienne du mois. Bonne année à toutes et à tous.


ajout du 6 janvier 2010 - épilogue heureux pour Viktor l'Ukrainien :


Viktor Ketsman, cet Ukrainien de religion juive pour qui Régis a prié, a 38 ans et vit en France depuis près de dix ans. Sa compagne, Natalia, doit accoucher dans les prochains jours. En situation de séjour illégal, il était en rétention à Rennes depuis la semaine dernière, quelques jours avant Noël, en vue d’une expulsion vers son pays d’origine. Les Réseaux Education sans frontière de la Sarthe (où habite Natalia) et d’Ile-et-Vilaine (où Viktor était en rétention) se sont mobilisés pour s’opposer à cette expulsion. Viktor a eu une promesse écrite d'embauche qui devrait lui permettre de régulariser sa situation et, au dernier moment, la préfecture de la Sarthe a accepté de le libérer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche