Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 12:54

 

cercle_des_fideles_notre_dame_des_anges_bordeaux_paroisse_c.jpg

 

La paroisse bordelaise Notre-Dame des Anges a été confiée aux Jésuites depuis 2001. Les assemblées dominicales se font en cercle de façon à ce que les participants se voient dans une relation de face à face. Facile à réaliser dans le cas des petits groupes, elle est également possible dans les églises et les temples et demande seulement des aménagements mineurs sans frais notables (il suffit surtout de bouger le mobilier !). Source et photo : journal La Croix du 20 septembre 2013 (lien).

 

temple de lyon entre 1564-1567

 

Ajout du 22 septembre (messages d’information au sein des groupes Facebook « unitariens francophones » et « protestantisme libéral »)
Luc Serrano : Cette disposition en cercle était celle qui avait été adoptée pour la construction du temple « Le Paradis » à Lyon (lien) à la rubrique « temples », construit en 1564 mais détruit trois ans plus tard par les guerres de religion en 1567. Un autre temple à la même époque, à Charenton, existait aussi avec une forme circulaire.
Macha Sener : cette disposition en cercle se pratique à Saint-Merri à Paris depuis 20 ans.
Michel Jas : « Pendant quelques années au Grand-Temple de Nîmes j'animais avec des jeunes un culte avec bancs en cercle et guitares le Samedi soir et hop tout redevenait classique le dimanche matin »
Georges d’Humières : essai au temple de Narbonne, mais les fidèles ont trouvé que cela les distrayait de l’écoute de la prédication.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise unitarienne francophone - dans cérémonies et rituels
commenter cet article

commentaires

Laurent TROUVE 03/11/2013 10:25

Chez moi le temple réformé est une ancienne église anglicane "réaménagée" (suppression de la barrière de communion et autres particularités...). Il se trouve que, hors fêtes et événements
particuliers, le choeur est assez grand pour que les fidèles puissent faire un cercle autour de la table.
Ce n'est pas le cas à Noël, Pâques et autres événements qui drainent plus de monde. Ce n'est pas le cas non plus dans d'autres temples où j'ai eu l'occasion de me rendre et où, effectivement, les
gens se mettent en cercle comme ils le peuvent, souvent le long des murs.
On peut le regretter mais je trouve que le principe est quand même intéressant malgré ces limites géographiques. Lors d'un culte auquel j'assistai à Périgueux, au moment du passage du plat et de la
coupe, le pasteur invitait les gens (la plupart alignés le long des murs)à se présenter au voisin à qui ils passaient le pain et le vin.

Jean-Claude Barbier 03/11/2013 10:36



Merci Laurent pour ces informations. La disposition en cercle est à encourager pour toute communauté chrétienne ; c'est la relation de face à face qui est ainsi valoriser, donc l'expression des
uns et des autres et les échanges interpersonnels.



Laurent Trouvé 02/11/2013 19:26

Comme beaucoup de gens le savent ici, la Sainte Cène au sein de l'Eglise Réformée se célèbre en cercle autour de la table de communion. Cela donne à ce sacrement une dimension chaleureuse unique et
diffuse un sentiment de fraternité à ceux qui le partagent(pour peu que nous chantions en coeur "A toi la gloire..." à pleine voix de préférence).
A côté de cela, la communion catholique me paraît bien tristounette, individualiste et impersonnelle quand je vois les fidèles faire la queue pour recevoir leur hostie.

Jean-Claude Barbier 03/11/2013 01:06



Bien sûr Laurent. C'est tout à fait cela. Encore faut-il que l'architecture des lieux, la disposition de la table de communion et des chaises le permettent. En Transylvanie, Réformés et
Unitariens donnent une place centrale à la table de communion et communient effectivement en cercle, mais je n'ai pas vu cela dans les temples protestants en France. A Nantes, les communiants se
mettent effectivement en cercle, mais comme ils le peuvent le long des murs ... avec les chaises au milieu où certains restent assis, sans doute pour des raisons personnelles qui les tiennent
éloignés du rituel. Faut nous dire comment cela se fait là où tu fréquentes. Côté catholique, les Jésuites à Bordeaux (photo de l'article) montrent que cela est possible ; les communautés
chrétiennes de base (CCB) spontanément ont toutes adoptées la disposition en cercle pour toutes leurs activités.



Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche