Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 17:17

« La sortie de religion, est-ce une chance ? » par Michel Gigand, Michel Lefort, Jean-Marie Peynard, José Reis et Claude Simon, publié en août 2010 aux éditions L'Harmattan dans la collection "Religions et spiritualité", 193 pages, 18 euros.

la_sortie_de_religion2.gif« Nous nous situons du côté des perdants de nos sociétés ». Les cinq prêtres-ouvriers qui écrivent ce livre nous parlent de leur vie de travail professionnel et de leurs engagements en classe ouvrière. Ils nous font part de leurs évolutions, des bouleversements, conséquences en partie de cet enracinement dans le peuple ouvrier très marqué par le processus de sécularisation.

Les échanges qu'ils vont avoir dans leur équipe de prêtres-ouvriers pendant une bonne vingtaine d'années portent sur le partage de la vie et des luttes ouvrières bien sûr, mais aussi sur la foi qui les anime dans ces réalités. Dans le livre ils nous montrent à quel point cette foi chrétienne au fil des ans a évolué : ils sont passés de pratiques en religion de chrétienté à des pratiques d'humanisme évangélique... Que de chemin parcouru !

« Les premiers chrétiens ont fait collectivement une démarche de sortie de  religion tant juive que païenne pour l’annonce du salut universel qu’ils ont perçu dans le message de Jésus. Nous nous retrouvons aujourd’hui dans une situation pas banale : il s’agit comme eux de sortir à notre tour d’une religion de chrétienté pour que puisse être proposé aux humains l’humanisme universel de l’Évangile ». D'où le titre du livre « La sortie de religion, est-ce une chance ? »

Cet écrit collectif est riche d'une part des témoignages très concrets et humains de ces hommes solidaires du peuple ouvrier, et d'autre part d'une analyse de la foi chrétienne qui colle bien à la réalité de terrain. Le théologien Joseph Moingt, le philosophe Marcel Gauchet, les formations « Lire la vie, lire la Bible » les ont bien aidés dans leur réflexion.

Le Royaume de Dieu, qu'ils appellent réussite de l'humanité, message essentiel de Jésus, ils le perçoivent dans les luttes du mouvement ouvrier... Il est déjà là et pas encore...

Au total cela vaut le coup d'écouter tout ce qu'ils ont à nous dire en toute simplicité. Il n'est pas si fréquent que celles et ceux qui sont du côté des perdants de nos sociétés capitalistes prennent la parole sur les conditions de travail et de vie en classe ouvrière, et qu'ils s'expriment sur la passion de l'Evangile qui les anime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Gigand - dans croyants-non croyants
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche