Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 14:26

suite de l'article de Jean-Claude Barbier (Correspondance unitarienne, n° 99, janvier 2010)

Du fait que l’unitarisme contemporain accepte en son sein cette large diversité, et du fait aussi de l’héritage protestant qui veut que chaque assemblée cultuelle vaut Eglise locale, et plus particulièrement de la tradition congrégationaliste qui affirme la pleine souveraineté à chacune de ces Eglises locales, on peut se demander s’il y a une spécificité de l’unitarisme dans l’espace, selon les pays, les aires linguistiques, etc.
Nous répondrons ici en ce qui concerne la France.


Bien que la France ait été le pays de séjour, de 1531 à 1553, de l’anti-trinitaire d’origine aragonaise Michel Servet, l’unitarisme y est très récent. C’est en juillet 1986, à l’occasion d’une rencontre européenne de l’International Association for Religious Freedom (IARF) tenue à la Faculté libre de théologie protestante de Montpellier, qu’une Association unitarienne française (AUF) est fondée par une dizaine de personnes.

Jusqu’à présent, une seule Eglise locale (à Nancy)

Nous n’avons pas, en France et pays francophones voisins, d’Eglise historique. Nos amis américains sont souvent surpris, croyant trouver en France des Eglises unitariennes. Certes, il y a eu des essais pour constituer des communautés locales qui, dans le vocabulaire américain auraient pu être autant de "fellowships" : à Paris, Marseille, Digne-les-bains, Bordeaux, Nantes. Seule une petite communauté d’une dizaine de personnes s’est constituée à Nancy, à partir de 1990, dans le cadre d’une association loi 1905, la Fraternité unitarienne. Mais cette association a eu beau s’intituler à partir de 1997, Eglise unitarienne de France / Fraternité unitarienne, elle est restée circonscrite à Nancy hormis quelques rares adhérents extérieurs.

A noter que les unitariens anglophones en séjour en France, ont fondé dans les années 1980 (reconnue juridiquement en 1986 comme association loi 1901) une communauté à Paris, l’Unitarian Universalist Fellowship of Paris (UUFP) (
lien
), laquelle est membre de l’European Unitarian Universalists (EUU), fédération qui regroupe les anglophones qui sont de même en séjour dans les principales capitales d’Europe de l’Ouest (avec Paris, Genève, Francfort, Bruxelles et Amsterdam). Un culte mensuel est pratiqué dans un lieu de culte loué (présentement, le temple protestant de Pentemont-Luxembourg). Les ministres du culte viennent de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.


… mais une Eglise linguistique sur la Toile

C’est finalement une Eglise sur la Toile ("Church on line") et au niveau de l’aire linguistique de la Francophonie (donc pas seulement français), l’Eglise unitarienne francophone (EUfr), qui a vu le jour en juin 2008 à mon initiative (lien
). Elle s’est dotée depuis des institutions dignes de toute Eglise : un conseil exécutif (de 7 membres pour l’instant) (lien), un ministre du culte titulaire de la chaire (la révérende Maria Pap, ministre de l’Eglise unitarienne de Transylvanie) (lien), un espace de prière et de méditation (lien), un culte mensuel (lien), un accompagnement spirituel de cas particuliers (lien), un projet de chorale (lien), une bibliothèque (lien), des activités humanitaires (lien), sans compter un cadre de formation au ministère pastoral (lien), etc.


Il s’agit d’une innovation puisque c’est la première Eglise unitarienne qui fonctionne ainsi, entièrement sur la Toile. Elle reprend l’expérience, avec les moyens que l’Internet met aujourd’hui à notre disposition, des Eglises par correspondance américaine (la Unitarian Church of All Souls en 1903 et, depuis 1944, la Church of Larger Fellowship (CLF) *
, chargées d’encadrer les isolés, hors congrégation locale, aux Etats-Unis puis dans le monde entier.
* voir notre article "Une Eglise par correspondance aux Etats-Unis" dans le bulletin n° 37 de novembre 2004 de la Correspondance unitarienne (lien).

à suivre ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche