Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 19:32

Voici une belle pensée, ou bien, une sorte de prière, que Stephen Grellet nous a laissée. Né Etienne de Grellet du Mabilliet en 1773, originaire de Limoges, Grellet a été contraint de fuir la France avec son frère lors de la Révolution (ayant été condamné à mort) et, après pas mal de péripéties, les deux sont arrivés à New York. Grellet est devenu quaker après avoir lu quelques textes de William Penn, et il est parti en missionnaire (c'était l'usage parmi les quakers à l'époque ; aujourd'hui, cela se fait beaucoup moins). Grellet s'occupait notamment de la mauvaise condition des prisons. Il a convaincu Elizabeth Fry de consacrer sa vie à l'amélioration de la condition des femmes emprisonnées dans Newgate Prison, une prison pour femmes à Londres. Lorsqu'il n'était pas en route, Grellet habitait avec sa femme à Burlington, New Jersey, où il est mort en 1855. Quoique cette pensée ne se retrouve pas parmi les écrits de Stephen Grellet, elle lui est traditionnellement attribuée (information de Barbara Quintiliano, quaker, Philadelphie, Etas-Unis, donnée au sein du groupe "Croissance spirituelle", lien) :

 

EtienneGrelletportrait.jpgEtienne-de-Grellet_meditation.jpg


« Je ne passerai par ce monde qu'une seule fois. Toute bonne chose que je peux dès lors faire ou toute gentillesse que je peux démontrer à tout être humain, je dois le faire maintenant. Je ne dois pas différer ou négliger cela, car je ne passerai plus par ce chemin. »

 

traduction en portugais par Jean Monod

«  Passarei por este mundo apenas uma vez. Todas as coisas boas que eu possa fazer ou toda a gentileza que possa demonstrar a todo o ser humano, devo fazê-lo agora. Não posso ficar indiferente ou negligenciar isto, porque não passarei mais por este caminho.”

 

Pour en savoir plus sur Etienne de Grellet, voir l'article de l'encyclopédie Wikipedia qui lui est consacré (lien )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche