Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 09:49

arbre-et-gens.jpg

 

C'est sans doute parfois une contrainte, parce que c'est dimanche et que je préférerais flâner, ou parce que j'ai mille autre choses à faire, plus nécessaires, plus utiles. Et pourtant je vais quitter mon lit, poser mon ouvrage et m'en aller prier, m'en aller retrouver quelques amis et quelques inconnus, m'en aller chanter des chants anciens et écouter quelqu'un commenter pour aujourd'hui un texte plusieurs fois millénaire.

Si l'on veut justifier cela en termes d'utilité, de profit ou d'intérêt, on parviendra sans peine à montrer que ça ne sert à rien. Une discipline spirituelle est injustifiable. Et pourtant je dis qu'elle m'est nécessaire. Mon ouverture à la vie est suspendue à ma pratique religieuse, un peu comme ma possibilité de vivre est suspendue à la présence d'oxygène en quantité suffisante dans l'air que je respire.

Participer au culte de l'Église réformée de France, je le fais parce que c'est à cette spiritualité que je suis initié. Plus je la pratique et plus je la comprends ; plus je la comprends et plus je la désire. Elle nourrit ma vie.


Elle la nourrit par la présence d'hommes et de femmes à mes côtés. Je m'incline avec et devant ces humains-là comme je m'incline devant Dieu, pendant un temps de prière et de chant. Temps de savante méditation à partir du texte biblique et pour le moment présent, c'est le cœur même du culte. Temps de demande et d'engagement pour le monde, c'est aussi cela. Et c'est aussi un temps de grâce, celui du repos : j'arrête mon ouvrage, je suspends ma relation au monde : il tournait et tournera sans moi. C'est ainsi un temps de reconnaissance envers mes prochains et envers mon Dieu.

Dimanche prochain, j'irai au culte.

par Jean Dietz, pasteur de l'Eglise réformée (ERF) de Lyon - Terreaux (lien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Dietz - dans notre culte mensuel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche