Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 11:21

Les astrophysiciens n’ont pas encore rencontré Dieu, mais ils commencent à comprendre ce qui s'est passé à la suite du Big-bang.

Au début (estimé à 14 milliards d’années), il y avait de l’énergie, de l’espace et des " forces " (gravitation, nucléaire, électromagnétique, radioactivité).

Les croyants personnaliseront cela en désignant Dieu comme créateur de cet embryon d’univers alors que les non croyants s’abstiendront de cette hypothèse. En tout cas, match nul entre les matérialistes (car la matière n’est pas première !) et les croyants (car Dieu n’est pas désigné nommément). Les unitariens-universalistes proposent de concilier tout le monde en évoquant tout simplement le mystère de la Vie.


Voici les propos d'Agnès Acker, astrophysicienne :

" L’énergie, très concentrée et très chaude, était soumise à une puissante " force " d’expansion de l’espace, une dilatation qui a entraîné un refroidissement de l’univers. C’est ce dernier phénomène qui a permis une " cristallisation " d’une partie de l’énergie en matière […]. Les premières particules – les plus élémentaires connues sont les quarks – sont alors apparues. A environ un milliard de degré, 3 quarks se sont rassemblés pour former le proton, noyau de l’hydrogène, puis une partie de celle-ci est devenue de l’hélium. A partir de là, l’univers s’est arrêté de fabriquer de la matière.

Tant que l’univers était très chaud, il était empli d’une soupe d’hélium, d’hydrogène et d’électrons, d’un chaos de particules élémentaires. Dans ce milieu totalement opaque, aucune lumière ne pouvait émerger (les photons ne pouvaient pas passer car ils étaient absorbés). Cet univers très primitif reste inobservable.

C’est dans l’univers âgé de quelques centaines de milliers d’années, et refroidi à environ 3 - 4 000 degrés, que les premiers atomes ont pu se former et que les photons ont pu traverser l’espace. La première image que nous avons de l’univers a été prise lorsqu’il était âgé d’à peu près 400 000 ans, par le satellite Cobe, en 1990. "


Puis les étoiles prirent le relais de la fabrication d’éléments. " La gravitation a permis de porter la température du cœur des étoiles en formation à quelques millions de degrés. Cela a déclenché en leur sein des réactions nucléaires et conduit, dans le centre des étoiles très massives, à la fabrication de tous les éléments chimiques que nous connaissons. A la fin de leur vie, les étoiles éjectent leur contenu et enrichissent la matière interstellaire des éléments qu’elles ont fabriquées. Les nouvelles étoiles qui se forment sont donc riches de tout ce que les autres étoiles ont fabriqué "

La Terre et les planètes que nous connaissons sont toutes âgées d’à peu près 4,5 milliards d’année.

En conclusion, au terme d’une longue évolution, l’homme est formé de poussières d’étoiles !


propos recueillis par Claire Reuillon auprès d’Agnès Acker, astrophysicienne à l’Observatoire de Strasbourg et professeur à l’université de cette même ville (Valeurs mutualistes, n° 260, mai-juin 2009, pp. 32-33)
.

Partager cet article

Repost 0
Published by d'après Agnès Acker - dans croyants-non croyants
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche